355 connectés

Roulez jeunesse : La critique

Date : 19 / 07 / 2018 à 11h15
Sources :

Unification


Roulez jeunesse est une très bonne comédie française fort bien écrite et mettant en scène un Eric Judor vraiment bon.

Pour son premier long métrage, Julien Guetta, qui en co-signe le scénario, réussit une œuvre différente de ce que l’on a l’habitude de voir dans ce type de long métrage.

Il présente quelques belles séquences et met bien en valeur son personnage principal, tout en enchaînant sans heurt des évènements se déroulant sur plusieurs jours.

Le scénario est particulièrement ciselé et présente des personnages attachants et émouvants essayant de vivre au mieux.

Un dépanneur, travaillant dans la boîte de sa mère, se retrouve avec les enfants d’une cliente sur les bras après avoir passé la nuit chez elle. Il va essayer de retrouver cette dernière, tout en gérant les joies de la parentalité et essayant de travailler.

Ce cocktail détonnant est d’autant plus difficile pour ce dernier à manager qu’il n’est, malgré son âge, pas encore complètement en charge de lui-même.

Le long métrage est vraiment touchant et fait souvent rire sans que les situations délirantes ne fassent passer le drame social, au cœur de l’intrigue, en arrière-plan.

Les acteurs sont très bons, tant les enfants, attachants Ilan Debrabant et Louise Labeque, que la mère du personnage principal, très bonne Brigitte Roüan ou l’assistante sociale, efficace Laure Calamy. Mais c’est vraiment Eric Judor qui attire le regard. Il apporte une grande subtilité à son personnage en montrant une belle évolution de son comportement et en le rendant particulièrement humain.

Il faut aussi signaler la dépanneuse qui est un protagoniste muet important et participe non seulement à l’identité visuelle du "héros", mais sert aussi de lieu de rencontre pour les uns et les autres.

Roulez jeunesse est un film délicat parlant avec un humour parfaitement dosé du sujet délicat de l’abandon d’enfant. En montrant le passage tardif à l’âge adulte d’un homme ne voulant pas de responsabilités et en présentant des personnages humains, l’œuvre s’affranchit avec intelligence et talent de la comédie pure.

Avec des acteurs très bons et une mise en scène maîtrisée, ce premier film d’un jeune réalisateur et une belle réussite d’une grande fraîcheur. Julien Guetta est incontestablement un cinéaste à suivre et on passe un beau moment de détente devant son long métrage.

Délassant et touchant.

IA

On est loin de la comédie avec Roulez jeunesse, de Julien Guetta qui nous livre un film doux amer. Qui parle de choses graves avec un certain esprit de dérision certes, mais qui ne donne pas franchement envie de rigoler.
Sauf quelques gags parsemés ici et là, "comme dans la vraie vie" qui brisent l’aspect dramatique et détendent quelque peu l’atmosphère.

L’exercice de jouer avec et faire jouer des enfants est toujours difficile. Il est ici plutôt bien réussi. Eric Judor s’en sort très bien et le metteur en scène a mis tout son cœur dans la réalisation de ce film "loin des schémas de narration classique".
L’anti-héros que Julien Guetta a en tête est "un personnage que l’on retrouve souvent en littérature ou en cinéma : un mercenaire, un solitaire, un individualiste qui en se frottant à l’altérité va décider de servir la cause d’un autre, le secourir et devenir un chevalier"...

L’écriture est vive et rapide. Le rythme effréné. Il se passe beaucoup de choses dès le début et ça n’arrête pas tout du long. Pour autant, les moments d’émotion sont des pauses qui laissent au spectateur le temps de réfléchir.

Les enfants sont très vrais. Et le reste de la distribution offre une belle prestation, dans une œuvre soignée, profondément humaine et admirablement habillée d’une agréable bande son.

On se surprendra à esquisser parfois un sourire, mais le sérieux du fond passe largement au-dessus de la forme, qu’on pouvait attendre dans le registre comique.

"Grave émouvant".

DB

SYNOPSIS

Alex, 43 ans, est dépanneur automobile dans le garage que dirige d’une main de fer sa mère. Un jour, il dépanne une jeune femme et passe la nuit chez elle, mais au petit matin elle a disparu lui laissant sur les bras trois enfants.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 24
- Titre original : Roulez jeunesse
- Date de sortie : 25/07/2018
- Réalisateur : Julien Guetta
- Scénariste : Dominique Baumard, Julien Guetta
- Interprètes : Eric Judor, Laure Calamy, Brigitte Roüan, Philippe Duquesne, Déborah Lukumuena, Satya Dusaugey, Tracy Gotoas, Hakou Benosmane, Ilan Debrabant, Louise Labeque, Madeleine Baudot, Bellamine Abdelmalek, Maxence Tual
- Photographie : Benjamin Roux
- Montage : Jean-Christophe Bouzy
- Musique : Thomas Krameyer
- Costumes : Marion Brillouet
- Producteur : Toufik Ayadi, Christophe Barral, Edouard Weil pour Rectangle Productions, Srab Films
- Distributeur : Le Pacte

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Roulez jeunesse



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


The Intruder : La critique
Le monde est à toi : La critique
Ultra Rêve : La critique
Destination Pékin : La critique
Capitaine Morten et la Reine des Araignées : La critique
Spider-verse Sony : Que se passera t-il dans le Spider-Verse (...)
Mulan : Première photo du film pour annoncer le début du (...)
The Intruder : La critique
The Fortress [DVD / Blu-Ray / VOD] : La critique
Jinn : Netflix présente sa première série originale en (...)
Une pluie sans fin : Les résultats du concours
L’homme de l’année tome 13. 1888 : La critique
Nessos : La critique du jeu de bluff mythologique
Bandes Annonces & Co : 14 août 2018
Star Trek 4 : Les pourparlers échouent avec Chris Pine et Chris (...)