264 connectés

Sherlock Holmes Détective Conseil : La critique de Carlton House & Queen’s Park

Date : 14 / 07 / 2018 à 09h00
Sources :

Unification France


Sherlock Holmes Détective Conseil
Carlton House & Queen’s Park

Description :
"Sherlock Holmes Détective Conseil est un jeu d’enquête coopératif mythique et maintes fois primé. À l’aide d’un plan de Londres, de journaux, de l’annuaire de la ville et de livrets d’enquêtes, les joueurs doivent explorer des pistes pour résoudre l’affaire soumise par Sherlock… en essayant d’être plus efficace que lui.

Sherlock Holmes Détective Conseil – Carlton House & Queen’s Park contient dix affaires. Elles mettront à rude épreuve leurs esprits de déduction.

Sherlock Holmes Détective Conseil – Carlton House & Queen’s Park est la troisième boîte de la gamme, après les boîtes Meurtres de la Tamise & autres Enquêtes, (idéale pour débuter) et Jack l’Eventreur & Aventures à West-End."

Le visuel de la boîte et son contenu :

La magnifique boîte fourreau contient un matériel de grande qualité :
- 1 plan de Londres,
- 3 plans additionnels,
- 1 enveloppe contenant 12 indices,
- 10 livrets d’enquête,
- 10 journaux,
- 1 annuaire de Londres,
- 1 livret des règles du jeu.
Le tout est vraiment classieux et prendra parfaitement place à côté de vos plus beaux livres et jeux.

Le déroulement d’une partie :
On choisit une affaire, puis le premier joueur lit le paragraphe d’introduction décrivant l’affaire de meurtre sur laquelle la tablée devra enquêter. Puis le joueur suivant lit un autre paragraphe, correspondant à une autre piste (un autre lieu, définit par un numéro de localisation, à la manière des livres dont vous êtes le héros).

On suit donc ainsi les pistes, une par une, tout en notant consciencieusement les indices découverts, et en échangeant les points de vue entre joueurs (le jeu est entièrement coopératif). Une fois que l’on pense avoir compris ce qui se trame (qui a tué, pourquoi, de quelle manière, etc...), les joueurs se mettent d’accord pour mettre fin à la partie. Ils devront alors répondre à deux séries de questions dont les réponses leur rapporteront des points.

Ces derniers seront comparés au score de Sherlock Holmes (qui enquête toujours de son côté). Le nombre de pistes suivies (il est nécessaire de ne pas suivre la multitude d’indices, dont beaucoup ne mènent nul part, mais bien de réfléchir afin de comprendre ce qui se passe, le plus vite possible) et les points récoltés tempéreront votre victoire.

Un chapitre final, narré par Sherlock Holmes en personne, dans son appartement douillet du 221B Baker Street expliquera le fin mot de l’histoire.

Par rapport aux affaires uniques que comportent les autres boîtes, Carlton House contient une série d’enquêtes dont la plupart des pistes se trouvent dans une maison (toujours la même, passant de main en main au fil des locataires). De grandes cartes du manoir permettant de suivre le va-et-vient de tout le monde.
Quant à Queen’s Park, il s’agit d’une affaire se déroulant sur plusieurs jours, dont le temps et l’enchaînement des pistes (et des événements) ont une importance primordiale.
Deux affaires indépendantes servent aussi d’intermède : La Piste Tordue et La Rançon du Diable.

Le verdict :
Sherlock Holmes Détective Conseil est mon jeu préféré, et de loin. Bien plus qu’un jeu, il s’agit ni plus ni moins du seul vrai jeu d’enquête. La mécanique n’est que minime et ne gêne aucunement le cœur du jeu : une profonde réflexion et d’âpres discussions entre joueurs afin de résoudre le ou les meurtres.

Chercher sur le plan, noter les détails, comprendre les motivations de chacun, rechercher des indices dans les journaux sont autant d’éléments d’une véritable enquête policière grandeur nature.

Les textes sont un véritable bonheur, dans un plus pur style Sir Arthur Conan Doyle. Les détails succulents apportant même un plus au cours des parties (l’arrogance de Scotland Yard qui pense que l’affaire est simple est toujours énorme de bêtise, la compassion de Watson pour le sexe faible est naïve, et la distance de Sherlock Holmes est pesante).

Les nouvelles illustrations qui parsèment l’ensemble, le papier effet parcheminé, les exemplaires fac-similés du Times, apportent encore à l’ensemble. Enquêter dans ses conditions est un bonheur immense.

Cette troisième boîte, à proprement parlé, peut être joué indépendamment des autres boîtes (la principale innovation non-cosmétique de cette 3ème édition). Ce qui est une très bonne chose, car les joueurs sont certains de ne pas avoir à compulser les journaux et se rappeler d’affaires dans d’autres boîtes (car, oui... il peut y avoir des relations entre les affaires). Toutefois, ces affaires, déjà présentes dès la première édition, vont crescendo en difficulté. Donc, dans l’absolu, je vous conseille fortement de commencer par la première boîte, Meurtres de la Tamise & autres Enquêtes. La seconde boîte, Jack l’Eventreur & Aventures à West-End comporte des affaires inédites (sous forme de campagne) et peut donc être jouée avant ou après cette 3ème boîte.

Cette 3ème boîte, et cette 3ème édition en général, sont le point culminant du meilleur jeu qui existe.

Fiche technique

Type : Enquête
Format : Boîte de jeu et livrets séparés
Auteur(s) : Gary Grady, Suzanne Goldberg, Raymond Edwards et Thomas Cauet
Éditeur : Space Cowboys
Illustrations : Pascal Quidault, Neriac, Arnaud Demaegd
Nombre de joueurs : 1 à 7 (idéal entre 3 et 5)
Age des joueurs : 14 ans et plus
Durée moyenne d’une partie : 90 minutes (mais souvent beaucoup plus)
Édition Française : Oui
Extensions disponibles : 2 autres boîtes standalone
Prix habituellement constaté : Moins de 50 euros

Bande annonce de la première boîte de la 3ème édition


Dos de la boîte Carlton House & Queen’s Park


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Mississippi - Tales of the Spooky South : La critique du (...)
Bärenpark : La critique du jeu de parc à ours
Nimble : La critique du jeu de cartes turbulent
Shadowrun 5ème édition : La critique du supplément Lockdown
Dungeons & Dragons 5 : La critique du Guide Complet de (...)
Rencontres de l’imaginaire 2018 : Le programme
Mississippi - Tales of the Spooky South : La critique du (...)
Bandes Annonces & Co : 21 novembre 2018
Aquaman : La bande annonce finale
Flash : Ezra Miller continue à confirmer le film
Westworld : L’ouest s’en relèvera
Les voyageurs du temps : Une date pour la saison 3
Supergirl : On sait qui jouera Lex Luthor
Bios & Project Blue Book : Retour à la science-fiction pour (...)
Les filles du soleil : La critique