171 connectés

7 wonders : La critique de la 8ème merveille des jeux de plateau

Date : 15 / 07 / 2018 à 08h00
Sources :

Unification France


7 Wonders
La 8ème merveille du jeu

Description :
"Prenez la tête de l’une des sept grandes cités du monde Antique. Exploitez les ressources naturelles de vos terres, participez à la marche en avant du progrès, développez vos relations commerciales et affirmez votre suprématie militaire.

7 Wonders est un nouveau genre de jeu ayant reçu plus de 30 récompenses dans le monde entier. Les joueurs (de 2 à 7) vont développer une civilisation en 30 minutes."

Le visuel de la boîte et son contenu :
Dans une grande boîte, on trouve du matériel de grande qualité, avec de superbes illustrations :


- 7 Plateaux Merveille
- 7 Cartes Merveille
- 49 Cartes Age I
- 49 Cartes Age II
- 50 Cartes Age III
- 46 Jetons Conflit
- 46 Pièces de valeur 1
- 24 Pièces de valeur 3
- 1 Carnet de score
- 1 Livret de règles
- 2 Cartes "2 Joueurs"

Le déroulement d’une partie :
Chaque joueur tire une merveille et s’approprie son plateau. Il vous faudra bâtir cette merveille et gagner des points de victoires en comptabilisant vos victoires militaires, votre niveau scientifique et le rayonnement votre civilisation.

Toutes les cartes de l’âge en cours sont distribuées (chacun reçoit 7 cartes), chacun va alors jouer, simultanément et face cachée, une carte de sa main. Puis quand tout le monde à réaliser cette action, on révèle les cartes (on peut ainsi construire sa cité en payant les ressources demandées, développer sa merveille ou défausser la carte pour obtenir des pièces). Puis on passe toutes ses cartes restantes à son voisin. Bien entendu, la collection de cartes octroie des bonus, des possibilités de collectes, de combos etc... et cela durant 3 âge différents (les cartes sont différentes à chaque âge) de 6 tours chacun. À la fin du jeu, on comptabilise tous les points de victoire, le plus grand l’emporte.

Le verdict :
7 Wonders a remporté un nombre incroyable de récompenses depuis 7 ans et a développé toute une gamme dont je vous parlerai plus tard. La boîte de base est déjà énorme et promet une expérience unique.

À la fois, la forme (le matériel est superbe) et le fond, sont parfaits. La mécanique de jeu est originale et diablement bien pensée, le tout est d’une précision d’horloger suisse.

Les constructions, mais surtout les interactions avec vos voisins, sont jouissives et stratégiques. Le fait de pouvoir exploiter les ressources de vos voisins en leur payant une obole, est vraiment remarquable, car, grâce à cela, il vous faudra particulièrement surveiller leur avancée afin d’en tirer partie.

Plutôt tourné vers un public déjà joueur, il est toutefois tout à fait abordable en famille avec un tout petit peu de pratique. 7 wonders est donc le jeu le plus léché qui existe, touchant à la perfection.

Fiche technique

Type : Jeu de plateau, prise de pouvoir, collection et draft de cartes
Format : Boîte de jeu
Auteur(s) : Antoine Bauza
Éditeur : Repos Production
Illustrations : Miguel Coimbra
Nombre de joueurs : 2 à 7
Age des joueurs : 10 ans et plus
Durée d’une partie : 30-60 minutes
Édition Française : Oui
Extensions disponibles : Oui
Prix constaté : Moins de 40 euros





Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Geek : La critique du jeu des citations
Enigmes Mortelles : La critique du jeu des morts les plus (...)
Chronicles of Crime : La critique du jeu d’enquêtes (...)
Pavillon Noir 2 : L’énorme gamme de JdR enfin en (...)
Pyramid of Pengqueen : La réédition d’un grand classique du (...)
The Walking Dead : Le grand plongeon ?
Jean-Christophe & Winnie : La critique
DCTV : L’affiche du crossover de l’Arrowverse
Orange Is the New Black : La saison 7 sera la dernière
Hedy Lamarr, l’invention d’une star : La (...)
Les Bleus 2018 - Au cœur de l’épopée russe [DVD / (...)
Geek : La critique du jeu des citations
Mère Grand et son symbiote
Bandes Annonces & Co : 20 octobre 2018
Star Trek Discovery : L’influence de The Cage sur la saison (...)