380 connectés

I Am Not a Witch [DVD] : La critique

Date : 12 / 07 / 2018 à 08h30
Sources :

Unification


I Am Not a Witch est un très beau film Kényan sur une gamine de 9 ans accusée par les gens de son village d’être une sorcière.

Cette dernière est donc envoyée dans un camp de sorcières et doit travailler pour le gouvernement. Elle est ainsi exposée aux touristes, doit s’échiner dans les champs, émettre des jugements ou faire tomber la pluie. Elle est de plus, comme ses consœurs, accrochée à un ruban blanc qui l’empêche d’avoir une liberté de mouvement.

Le premier long métrage très réussi de Rungano Nyoni, qu’elle scénarise aussi, est un conte de fées moderne très noir présentant des croyances toujours d’actualité en Afrique.

Elle a fait de nombreuses recherches pour présenter la vie de ces femmes mises au banc de la société et a même passé un mois dans l’un de ces camps. À travers l’histoire de cette gamine, elle dresse le portrait de la condition de la femme en Afrique et la façon dont ces dernières, accusées à tort, doivent continuer à vivre sous un autre joug.

Ne voulant pas stigmatiser le Kenya, elle n’a utilisé que des lieux non reconnaissables, ce qui renforce l’effet fable de son récit. Les costumes, très bien réalisés par Holly Rebecca, dont ce n’est pas le métier d’origine, mélangent divers types d’habits et donnent un visuel vraiment intéressant, en particulier celui des sorcières.

La jeune Margaret Mulubwa est vraiment impressionnante. Elle impose sa présence imposante à travers un rôle presque muet. Henry B.J. Phiri en fonctionnaire du ministère est formidable, drôle et parfois touchant avec son étrange imbrication intéressée dans la destinée des sorcières.

Il faut signaler que la plupart des acteurs sont principalement amateurs et apportent à leurs rôles un grand réalisme.

La musique est aussi très importante. Ponctuée par les très beaux chants des femmes, elle apporte une dimension envoûtante à une histoire sombre et sans compromis.

I Am Not a Witch est un très beau film, touchant, intense et sincère. Avec un personnage principal vraiment attachant dont on suit l’étrange destinée avec attention, Rungano Nyoni nous entraîne réellement dans un monde différent. Ciselée et surprenante, cette belle histoire, ayant parfois un côté burlesque, est une belle ode à la femme et à la force de sa volonté, à l’image d’une fin d’une grande beauté.

Onirique et captivant.

SYNOPSIS

Shula, 9 ans, est accusée de sorcellerie par les habitants de son village et envoyée dans un camp de sorcières. Entourée de femmes bienveillantes, condamnées comme elle par la superstition des hommes, la fillette se croit frappée d’un sortilège : si elle s’enfuit, elle sera maudite et se transformera en chèvre... Mais la petite Shula préfèrera-t-elle vivre prisonnière comme une sorcière ou libre comme une chèvre ?

BONUS

On retrouve dans les bonus la bande annonce sous-titrée en français.

Le seul vrai supplément et un entretien avec la réalisatrice et scénariste Rungano Nyoni. Cette très intéressante interview, entrecoupée d’extraits du film, permet à la jeune femme de s’exprimer sur les véritables camps de sorcières que l’on trouve en Afrique et dont elle a visité certains. Ces villages de femmes servent finalement souvent de refuge à des individus n’ayant parfois pas le droit de posséder de la terre. Un lieu qui impose qu’elles travaillent pour leur propriétaire.

En Afrique, dans de nombreux pays, c’est l’oppression et la misogynie qui entraîne des accusations de sorcellerie qui ne concerne finalement que les femmes.

L’œuvre a été réalisée comme un conte de fées et les costumes ont été modifiés afin qu’ils ne soient pas représentatifs d’un pays.

La réalisatrice revient sur la création du film, le choix des acteurs et l’humour très noir, et zambien, qui parcoure son long métrage.

Elle s’exprime aussi sur le casting du personnage principal, et la façon dont la gamine est devenue le centre du film. Le tournage a aussi été très difficile à faire et a dû dépendre de nombreux facteurs.

  • Entretien avec Rungano Nyoni (23 minutes)
  • Bande annonce (2 minutes)
BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE VIDEO

- Disponibilité : DVD
- Date de sortie : 03/07/2018
- Audio : Bemba, Anglais
- Sous-titres : Français
- Durée du film : 1 h 34

FICHE TECHNIQUE FILM

- Réalisateur : Rungano Nyoni
- Scénariste : Rungano Nyoni
- Interprètes : Margaret Mulubwa, Henry B.J. Phiri, Nancy Mulilo, Margaret Sipaneia, Travers Merrill, Nellie Munamonga
- Photographie : David Gallegos
- Montage : George Cragg, Yann Dedet, Thibault Hague
- Musique : Matthew James Kelly
- Costumes : Holly Rebecca
- Décors : Nathan Parker
- Producteur : Juliette Grandmont, Emily Morgan pour Productrice, Clandestine Films, Soda Pictures
- Distributeur : Pyramide Vidéo

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

I Am Not a Witch



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Midnight Returns - The Story of Billy Hayes and Turkey [VOD] : La (...)
Cocoon [DVD / Blu-Ray] : La critique
Place publique [DVD / Blu-Ray / VOD] : La critique
Mme Mills, une voisine si parfaite [DVD / VOD] : La critique
The Fortress [DVD / Blu-Ray / VOD] : La critique
Doctor Who : Une nouvelle photo méga-colorée pour la saison (...)
Ça Chapitre 2 : Nouvelles photos de Bill Skarsgård sur les (...)
Avatar - Le Dernier Maître de l’air : Une série live pour (...)
I Feel Good : La critique
Suspiria : Le film a son affiche Mondo
L’annonce la sortie de la Playstation Classic : Que faut-il (...)
Aquaman a besoin d’une bouée
Trailers voDvd & co : 22 septembre 2018
The Walking Dead : L’expansion sans limites de (...)
Daredevil : Des temps difficiles pour l’homme sans (...)