383 connectés

Ça chapitre 2 : Isaiah Mustafa interprétera la version adulte de Mike Hanlon

Date : 14 / 06 / 2018 à 09h30
Sources :

Chosen Jacobs via Comingsoon


La version adulte du Losers Club tient enfin son dernier membre !

Nous connaissons donc tout le casting principal de Ça chapitre 2, et c’est Chosen Jacobs, l’acteur jouant le jeune Mike Hanlon dans le premier volet qui a dévoilé sur Instagram sa version adulte en la personne de Isaiah Mustafa.

L’acteur est essentiellement connu pour son rôle de Luke dans Shadowhunters.

Mustafa rejoint James McAvoy (Bill), Jessica Chastain (Beverly), Bill Harder (Richie) Jay Ryan (Ben), James Ransone (Eddie), Andy Bean (Stanley Uris) et Bill Skarsgard (Pennywise).

Le deuxième opus est écrit par Gary Dauberman, toujours adapté du livre de Stephen King. Andy Muschietti sera de nouveau réalisateur. La sortie dans les salles françaises est prévue pour septembre 2019.

You’re one of us now @isaiahmustafa. #ITMovie

Une publication partagée par C•H•O•S•E•N (@chosenjacobs) le



Les films sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les films, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Ça chapitre 2 : Le club des losers adultes se montre
Ça Chapitre 2 : La réunion du casting
Ça Chapitre 2 : Jessica Chastain et James McAvoy teasent le (...)
Ça Chapitre 2 : Xavier Dolan et Will Beinbrink recrutés pour la (...)
Ça chapitre 2 : Isaiah Mustafa interprétera la version adulte de (...)
Iron Fist : Poing jaune contre Poing rouge dans cette nouvelle (...)
Star Trek Discovery : Les personnages secondaires parlent enfin (...)
Carnage chez les Puppets : Les 4 nouvelles affiches du film (...)
Les nouvelles aventures de Sabrina : Les deux premières photos (...)
Trailers voDvd & co : 17 août 2018
Downrange : Les résultats du concours
Le Livre de Poche : Les sorties d’août 2018
Bloodborne : La critique du jeu de cartes
Bandes Annonces & Co : 17 août 2018
Apple : Joel Kinnaman à l’affiche de la nouvelle série (...)