352 connectés

The Handmaid’s Tale - La Servante écarlate : Review 2.08 Women’s Work

Date : 09 / 06 / 2018 à 11h00
Sources :

Unification


Dans l’épisode précédent, Serena avait pris le pouvoir au sein de la maison Waterford et n’hésitait pas à faire de June sa relectrice pour retravailler les textes de son mari. Ce dernier étant de retour chez lui dans cet épisode, on avait qu’une hâte : découvrir comment il allait réagir face aux initiatives de sa femme. D’autant plus que Serena décide de se mobiliser pour venir en aide à l’enfant de Janine, diagnostiqué gravement malade, quitte à aller à l’encontre des règles en vigueur à Gilead.

Cet épisode étonne dans sa manière de rabattre les cartes concernant le positionnement de certains protagonistes. Un nouvel antagoniste va ainsi se révéler aux spectateurs lors d’une scène d’une grande cruauté. La façon glaçante dont il va justifier son inhumanité va en écoeurer plus d’un ! Un personnage, parmi ceux les plus détestés du public, va quant à lui se faire humilier de façon phénoménale, mais vous n’allez pas forcément apprécier assister à cette déculottée de l’extrême...

La façon dont Serena va s’investir pour sauver l’enfant de Janine surprend et prouve que Handmaid’s Tale et cherche à embrasser toute la complexité du fonctionnement psychologique de ses principaux protagonistes. D’ailleurs le sourire de June lors de son apparition finale pose lui aussi question : est-ce une profonde empathie ou, au contraire, une satisfaction revancharde qui l’habite ?

La vie à Gilead créé clairement des pathologies psychiatrique et des déviances chez tous ses habitants et cet épisode en est une nouvelle illustration. Les hommes y ont un créé un Dieu (perverti) à leur image (déviante) : intolérant, violent, homophobe et profondément sexiste. Au final toutes les femmes, même celles qui se comportent en bourreaux, finissent par devenir des victimes, semble vouloir nous dire la série.

Cependant, la très jeune femme de Nick à beau être une victime, elle va de nouveau agacer avec ses frustrations qui découlent de son conditionnement " Gileadéen " forcené. On pressent qu’elle va être à l’origine de quelque chose de dramatique pour l’homme à tout faire des Waterford et on aurait presqu’envie qu’il trouve un moyen de se débarrasser d’elle avant qu’il ne soit trop tard !

L’épisode se termine encore une fois sur une touche étonnamment positive, et les plus cyniques la trouveront sans doute un poil forcée... Les scénaristes ont-ils voulu illustrer les liens inextricables entre une mère et son enfant ? Ou peut-être veulent-ils par la suite nous déchirer le cœur ?

En tout cas, Handmaid’s Tale reste toujours aussi délicieusement imprévisible et la seconde partie de cette saison (qui comptera 13 épisodes) ne devrait pas manquer de nous surprendre. Vivement la suite !

EPISODE

- Episode : 2.08
- Titre  : Women’s Work
- Date de première diffusion : 06/06/2018 (Hulu) – 07/06/2018 (OCS)
- Réalisatrice : Kari Skogland
- Scénaristes :Nina Fiore & John Herrera

BANDE ANNONCE



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Cloak & Dagger : Review 1.10 Colony Collapse
Extinction : La review du film Netflix
Cloak & Dagger : Review 1.09 Back Breaker
Zoe : La review du film Netflix
Cloak & Dagger : Review 1.08 Ghost Stories
Snowpiercer : Iddo Goldberg monte dans le train
Mme Mills, une voisine si parfaite [DVD / VOD] : La critique
Détective Dee - La légende des Rois Célestes : Les résultats du (...)
Mindjammer : La critique de la gamme de JdR dans le plus pur (...)
Bandes Annonces & Co : 16 août 2018
Star Trek Discovery : La recherche du nouveau Spock est (...)
The Predator : Entertainment Weekly dévoile les films de la (...)
Papillon : La critique
Charmed : Alyssa Milano vexée de ne pas être impliquée dans le (...)
Trailers voDvd & co : 15 août 2018