340 connectés

Westworld : Review 2.07 Les Écorchés

Date : 06 / 06 / 2018 à 13h45
Sources :

Unification


À travers un 7ème épisode intitulé fort justement, Les écorchés, les scénaristes livrent une trame facile à suivre et paradoxalement très confusionnante.

En effet, les nombreuses révélations au sein de l’épisode n’éclaircissent pas l’histoire principale de Westworld. Bien au contraire, elles déconstruisent des timelines, des évènements ou des vérités qui semblaient acquis ou bien établis. En conséquence, bien que densifiée par les timelines, la trame principale, à l’image de certains personnages (William et Maeve), donne la déroutante impression de ne pas avancer. Plus précisément, la trame et les personnages n’avancent pas, ils tournent en rond.

Sans nul doute, les scénaristes cherchent volontairement à structurer une intrigue circulaire et labyrinthique (un Maze ?). Ce qui implique par exemple que dans l’épisode, les personnages, aux objectifs divers, se retrouvent quasi-miraculeusement dans la Mesa, au même moment.

Évidemment, dans Westworld, l’apparente simplicité cache souvent un propos plus profond et plus complexe.

Comme à l’accoutumé, le titre de l’épisode constitue une clé de lecture permettant d’appréhender, à plusieurs niveaux, les messages que renferme l’intrigue globale du show.

Titre originellement en français, Les écorchés renvoient d’abord aux beaux-arts et à la chose médicale. En effet, les écorchés sont des dessins, des esquisses du corps humain dénué de peaux et de graisses, qui mettent en lumière l’anatomie humaine. À l’évidence, le titre se rapporte aussi directement à l’exosquelette blanchâtre constituant les " hôtes " robotiques.

À noter qu’historiquement, les premiers " écorchés " ont été dessinés par Leonard de Vinci, qui en plus d’être un artiste hors-pair, est un génie de l’ animats (automate animal) et précurseur de la " robotique ". Retrouvés dans ses notes, l’animat du Lion et un automate humanoïde témoignent de l’apport de Leonard De Vinci dans l’histoire de la " robotique ".

Par ailleurs, les dessins " écorchés " enlèvent la singularité et la personnalité qui permettent de distinguer un individu d’un autre. En un sens, dans Westworld, lorsqu’ils sont " mis à nus ", plus rien ne sépare l’homme du robot qui accèdent à la conscience. Autrement dit, dépouillés de leurs enveloppes charnelles ou robotiques, l’humain et le robot éveillé ne sont plus que consciences libres et pensantes.

D’un point de vue sémantique, le mot " écorché " est clairement polysémique. Le mot évoque à la fois une technique de torture et une profonde affliction émotionnelle. Outre la thématique très prégnante de la torture dans Westworld, l’expression « écorchés vifs » caractérise assez bien les personnages du show.

D’un point de vue symbolique, " Les écorchés " renvoient surtout à l’image des martyrs qui sacrifient tout pour une cause qui les dépassent. En ce sens, pour échapper au crépuscule fordien, les personnages concèdent le paiement de lourds tributs. Ainsi, lorsque sonne l’heure de la confrontation des personnages avec leurs ennemis intimes, la bonté et la noblesse d’âme cèdent le pas à une furie mortelle. La fin justifie donc les moyens.

En aparté, l’épisode 7 prouve que Westworld renferme aussi une pensée assez riche sur l’esthétique et la beauté dans l’état de nature. En témoigne la référence au poème Auguries of Innocence de William Blake (1863), qui glorifie la nature : " Voir le monde en un grain de sable, / Un ciel en une fleur des champs, / Retenir l’infini dans la paume des mains, / Et l’éternité dans une heure ".

Finalement, ce 7ème épisode rappelle la conception de l’éveil prodiguée par Ford selon laquelle l’expérience des grandes violences développe une profonde conscience de soi. En un sens, les chemins menant au libre-arbitre exigent parfois d’embrasser des obscurités mortelles.

EPISODE

- Episodes : 2.07
- Titre  : Les Écorchés
- Date de première diffusion : 03/06/2018 (HBO) – 04/06/2018 (OCS)
- Réalisateur : Nicole Kassell
- Scénaristes : Jordan Goldberg & Ron Fitzgerald

BANDE ANNONCE



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Cloak & Dagger : Review 1.10 Colony Collapse
Extinction : La review du film Netflix
Cloak & Dagger : Review 1.09 Back Breaker
Zoe : La review du film Netflix
Cloak & Dagger : Review 1.08 Ghost Stories
Snowpiercer : Iddo Goldberg monte dans le train
Mme Mills, une voisine si parfaite [DVD / VOD] : La critique
Détective Dee - La légende des Rois Célestes : Les résultats du (...)
Mindjammer : La critique de la gamme de JdR dans le plus pur (...)
Bandes Annonces & Co : 16 août 2018
Star Trek Discovery : La recherche du nouveau Spock est (...)
The Predator : Entertainment Weekly dévoile les films de la (...)
Papillon : La critique
Charmed : Alyssa Milano vexée de ne pas être impliquée dans le (...)
Trailers voDvd & co : 15 août 2018