194 connectés

Tremors 6 - A Cold Day in Hell [DVD] : La critique

Date : 14 / 06 / 2018 à 10h30
Sources :

Unification


Tremors 6 - A cold Day in Hell est la sixième aventure des vers géants, dévoreurs d’humains, et de leur ennemi juré Burt Grummer.

Cette fois-ci, le terrain de chasse change et, à cause du changement climatique entraînant la fonte accélérée des glaces, se situe dans le grand nord.

C’est un forage glaciaire qui réveille les monstres hibernants et la fille d’amis perdus de vue du chasseur de Graboïdes l’appelle au secours.

Au bout d’autant d’opus, comment renouveler la saga ? Et bien en utilisant des Graboïdes antiques n’ayant pas évolués, en s’appuyant sur les mécanismes qui fonctionnent bien, humour pas toujours léger, morts ridicules et explosions d’entrailles des vers. Et bien sûr, en axant le récit autour d’un personnage emblématique se retrouvant face à sa propre mortalité.

Évidemment, le principe même de l’intrigue fonctionne moins bien au bout d’autant de longs métrages, et le film, malgré des effets spéciaux réussis, fait plutôt série B pas tellement inspirée. Mais quand on aime les monstres fouisseurs, on prend un plaisir certain à retrouver Michael Gross, cabotinant toujours avec énergie dans son rôle d’exterminateur paranoïaque de vers titanesques.

Les acteurs sont corrects et les personnages féminins pas trop empotés, en ce qui concerne les deux héroïnes. Jamie Kennedy, en fils déterminé, semble se positionner comme successeur de son géniteur. Bien que son personnage soit bien moins intéressant que celui de Burt Grummer.

Le réalisateur Don Michael Paul s’est bien amusé à filmer cette bande d’individus hauts en couleur, parfois de bras cassés, qui essaye de survivre aux terribles dents de la terre. Il met en scène une séquence particulièrement réussie d’une attaque aquatique spectaculaire. Et ne se gène pas pour faire exploser plusieurs éléments de l’environnement inhospitalier où se passe le long métrage.

Certains passages sont particulièrement sympathiques et viennent relever une œuvre dont le scénario ne vole pas très haut.

Tremors 6 - A cold Day in Hell est un film peu exigeant et faisant passer un bon moment de détente en compagnie de Graboïdes excités et de leur Némésis encore plus remontée. Avec quelques séquences vraiment jubilatoires et un personnage principal que l’on prend toujours plaisir à retrouver, les amateurs y trouveront leur compte. Quant aux autres, ils auront peut-être l’envie d’aller visionner les autres longs métrages, voire la série, afin de revoir des vers géants toujours aussi particuliers.

Amusant et délassant.

SYNOPSIS

Les nouvelles aventures de Burt Grummer. Le fidèle aventurier Burt Grummer (Michael Gross) revient une sixième fois pour chasser du monstre en territoire hostile et glacial !

BONUS

Le très sympathique making off du film permet de découvrir plusieurs séquences thématiques. On en apprend plus sur la mise en scène et le choix des personnages. On peut découvrir avec amusement que ce dernier a été tourné au Cap Cod Afrique du Sud, et que les dunes de sable ont été retouchées en post-production pour les transformer en congères glacées. On peut aussi voir avec délice la façon dont la tête de l’un des vers fonctionne et comment on réussit à faire des entrailles aussi particulières qui giclent régulièrement à la tête des protagonistes chaque fois que l’animal est blessé.

On retrouve dans un autre supplément la supérette de Chang dont s’occupe Burt Grummer et qui a été reconstruite à l’identique, laissant une belle place pour les éléments concernant son propriétaire, notamment des produits dérivés de Graboïdes.

Le dernier bonus concerne la scène 43 présentant la première attaque aquatique d’un Graboïde qui est montrée de façon fort intéressante.

S’il est appréciable d’avoir des bonus, on peut se demander pourquoi le film ne sort qu’en DVD, alors qu’il est disponible aux États-Unis aussi sous format Blu-Ray.

  • Le making off de Tremors : A cold Day in Hell (14 minutes)
    - Mise en scène (2 minutes)
    - Les personnages (5 minutes)
    - La tête de la bête (2 minutes)
    - La toundra glacée (2 minutes)
    - Les entrailles des Graboïdes (3 minutes)
    - Le cadeau qui n’en fini pas (1 minutes)
  • Anatomie d’une scène (4 minutes)
  • Dans la supérette de Chang (3 minutes)
BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE VIDEO

- Disponibilité : DVD
- Date de sortie : 15/05/2018
- Audio : Français, Anglais, Allemand, Italien, Castillan
- Sous-titres : Français, Anglais, Allemand, Italien, Castillan, Danois, Suédois, Norvégien, Arabe, Turc, Grec
- Durée du film : 1 h 34

FICHE TECHNIQUE FILM

- Titre original : Tremors : A cold Day in Hell
- Réalisateur : Don Michael Paul
- Scénariste : John Whelpley
- Interprètes : Michael Gross, Jamie Kennedy, Tanya van Graan, Greg Kriek, Jenna Upton
- Photographie : Hein de Vos
- Montage : Cameron Hallenbeck
- Musique : Brain Mantia, Frederik Wiedmann
- Costumes : Danielle Knox
- Décors : Andrew Orlando
- Producteur : Mike Elliott pour Universal 1440 Entertainment
- Distributeur : Universal Pictures Video

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Tremors 6 - A cold Day in Hell


Film © 2017 Universal Studios. Tous droits réservés.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Those Long Haired Nights [VOD] : La critique
Tremors 6 - A Cold Day in Hell [DVD] : La critique
Chasseuse de géants [DVD / Blu-Ray / VOD] : La critique
Horse Soldiers [DVD / Blu-Ray] : La critique
Killing Gunther [DVD / Blu-Ray] : La critique
Bandes Annonces & Co : 20 juin 2018
Ant-Man et la Guêpe : Evangeline Lilly n’aime pas le (...)
Star Trek Discovery : La transformation cybernétique de (...)
Pet Sematary : La production débute sur le remake de (...)
Solo - A Star Wars Story : Les versions alternatives du Faucon (...)
Netflix - Bandes annonces : 19 juin 2018
Doctor Sleep : Ewan McGregor pour jouer Danny Torrance (...)
Those Long Haired Nights [VOD] : La critique
Death’s choice : La critique de la trilogie
Exit : Les 3 nouveaux opus de l’escape game