445 connectés

No dormirás : La critique

Date : 13 / 05 / 2018 à 13h00
Sources :

Unification


No dormirás est un bon film fantastique espagno-argentin-uruguayen présentant une étrange pièce de théâtre dans laquelle s’invitent des personnes peu recommandables.

Une jeune comédienne brillante est conviée par une grande metteuse en scène à rejoindre sa troupe réduite pour faire une pièce de théâtre dans un ancien hôpital psychiatrique abandonné. La responsable du projet souhaite jouer du théâtre immersif, permettant au public d’expérimenter d’une autre façon le spectacle.

Elle impose donc à ses comédiens ne pas dormir pendant plusieurs jours afin que ces derniers livrent une prestation différente. Mais ce manque de sommeil va entraîner d’étranges effets collatéraux. Et l’héroïne va rapidement se demander si elle est en proie à des illusions liées au manque de repos, ou si les portes d’un autre monde s’ouvrent à elle.

L’ambiance du long métrage est vraiment réussie et la force présence du lieu influe beaucoup sur cette dernière. Il n’y a ainsi aucun problème pour transformer cet endroit désaffecté en antre de cauchemar ou l’onirisme rattrape les personnages.

Les acteurs sont vraiment très bons, même si les actrices ont tendance à éclipser leurs collègues masculins. Le trio féminin composé de l’excellente Eva de Dominici en jeune actrice déterminée, de la superbe Natalia de Molina en comédienne amie de l’héroïne et de l’envoûtante Belén Rueda en metteuse en scène dévouée à son art, fonctionne à merveille.

L’alchimie entre ces trois personnages et les relations qu’elles entretiennent avec les autres protagonistes de ce huit clos haletant fonctionne vraiment bien et offre un final surprenant et magistral.

En effet, si le film met un peu de temps à se lancer, il devient de plus en plus addictif et réserve de véritables surprises en utilisant avec intelligence l’horreur et l’angoisse pour parler du théâtre et de la création.

Appuyé sur la très belle photographie de Guillermo Bill Nieto et sur le montage précis de Pablo Zumárraga et Juan Ferro, le réalisateur Gustavo Hernandez offre de magnifique scène et des travellings, plans-séquences et angles de caméra vraiment maîtrisés. Sa mise en scène est tellement fluide, que le travail fait en amont pour chacune des prises de vues a dû être grand. Cette dernière permet d’obtenir des passages vraiment marquants et d’une grande force émotionnelle.

No dormirás est un film sortant du cadre cinématographique et une véritable expérience de théâtre immersif. Avec une histoire angoissante au possible, des acteurs magnifiques et un scénario réservant un final grandiose, l’œuvre va au-delà du simple long métrage d’horreur pour proposer une descente cauchemardesque aux enfers captivante.

Singulier et fascinant.

SYNOPSIS

1984. Dans un hôpital psychiatrique abandonné, une compagnie théâtrale menée de main de maitre par Alma, expérimente une technique extrême de jeu. En privant ses comédiens de sommeil, Alma prétend les préparer à donner le meilleur d’eux-mêmes. Au fur et à mesure des jours d’insomnie, les acteurs ressentent des choses de plus en plus étranges… Bianca, jeune actrice en compétition pour le rôle principal, tente de percer les secrets de cet étrange endroit et devient bientôt l’objet de forces inconnues.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 46
- Titre original : No dormirás
- Date de sortie : 16/05/2018
- Réalisateur : Gustavo Hernandez
- Scénariste : Juma Fodde
- Interprètes : Eva de Dominici, Belén Rueda, Natalia de Molina, Susana Hornos, Eugenia Tobal, Juan Manuel Guilera
- Photographie : Guillermo Bill Nieto
- Montage : Pablo Zumárraga, Juan Ferro
- Musique : Alfonso González Aguilar
- Costumes : Marcela Vilariño, María José Lebrero
- Producteur : Santiago Segura, Pablo Bossi, Pol Bossi, Agustin Bossi, Juan Ignacio Cucucovich, María Luisa Gutiérrez, Juan Pablo Buscarini, Cristina Zumarraga pour Pampa Films, Gloriamundi Producciones, White Films, Bowfinger Intl Pictures, Tandem Films, Mother Superior
- Distributeur : Eurozoom

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

No Dormiras



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Mutafukaz : La critique
Solo - A Star Wars Story : La critique
Le cerveau des enfants : La critique
Deadpool 2 : La critique
Et mon cœur transparent : La critique
Game of Thrones : HBO n’a pas confiance en ses (...)
Arrow : Batwoman arrive dans le DCTV
Netflix - Bandes annonces : 22 mai 2018
Monsterz [VOD] : La critique
[Spectacle] Cirque Alfonse - Tabarnak : La critique
Mr Robot Saison 3 : Le concours
Blanc-Manger Coco : La critique du Party Game très politiquement (...)
Mowgli : La première bande annonce du film d’Andy (...)
Le Seigneur des Anneaux : Aragorn, personnage idéal pour la série (...)
Star Trek Discovery : Anson Mount se coiffe à la Capitaine (...)