255 connectés

Le Manoir de Paris : Le 7ème anniversaire à Clown City / Origines

Date : 13 / 05 / 2018 à 10h00
Sources :

Unification


Le Manoir de Paris fête en ce mois de mai 2018 son septième anniversaire. Premier spectacle hanté de France, le lieu maudit présente un spectacle permanent tout le long de l’année avec Les légendes de Paris et le Royal Hôtel Paradis.

Mais en dehors de quelques modifications pour des évènements ponctuels comme Pâques et les Dark Night ayant lieu les vendredis 13 et la Saint-Valentin, ce sont 3 shows originaux, uniques et temporaires qui sont créés pour Halloween, Noël et l’anniversaire du Manoir.

Le show commence dès l’entrée, transformé pour l’occasion et la queue dans laquelle des invités indésirables se glissent pour faire passer le temps à des spectateurs déjà ravis par ces funèbres rencontres.

Et il faut avouer, que malgré 7 ans de création, cet anniversaire est vraiment une réussite et l’un des meilleurs spectacles du Manoir.

Les deux années précédentes, des clowns maudits se sont invités dans les lieux et y ont fait régner terreur et malaise, perturbant les shows plus traditionnels. Mais cette année, ce sont eux qui sont le clou du spectacle et cette plongée au cœur de Clown City / Origines est vraiment une grande réussite et offre un anniversaire infernal au Manoir de Paris tout à fait réjouissant.

Le travail sur les costumes, les maquillages, la lumière, l’ambiance et les décors est vraiment spectaculaire. On en prend vraiment plein les yeux et le moindre détail est recherché. D’autant qu’une musique bien conçue accompagne le spectateur durant toutes ses tribulations parfois épiques et ses rencontres de mauvais goût.

On parcourt les entrailles des lieux en un peu plus de 45 minutes dans un groupe de 4 à 7 personnes. Mais ces derniers sont transformés en une gigantesque et décadente fête foraine qu’habitent différents clowns tous plus mal famés les uns que les autres.

La pop culture se glisse aussi dans les références visuelles et certains tableaux ne sont pas sans rappeler Leatherface ou L’exorciste. Sans compter qu’un étrange clown Charlot livre un spectacle muet emprunt d’une certaine poésie morbide touchante, alors que d’autres s’essayent à des blagues ratés ou à des spectacles sanglants.

Si l’ambiance délétère est tout à fait réjouissante, le spectacle est plus drôle que d’habitude et fait passer un délicieux moment entre répliques enjouées, dont le spectateur est parfois le dindon de la farce, et piques mâtinées d’humour très noir.

Les comédiens sont comme toujours excellents et s’amusent vraiment beaucoup dans ces personnages leur collant parfois à la peau, littéralement. Une fois l’effet de surprise passée, on est envoûté par leurs maquillages et masques si réalistes. Usant des mots comme des armes, grognant ou menaçant, ces derniers font passer un merveilleux moment d’horreur à un public ne pouvant être que conquis devant leur interprétation. Il faut d’ailleurs donner une mention spéciale à l’un d’entre eux faisant des acrobaties spectaculaires pouvant bien mettre mal à l’aise certaines personnes.

L’obscurité complète est peu utilisée, au profit d’effets stroboscopiques particulièrement envoûtants, de fumée perturbante et d’un agencement transformant le Manoir en labyrinthe.

Cet anniversaire est vraiment réussi et s’adresse à un large public, l’humour désamorçant parfois un peu l’horreur des situations. L’atmosphère est particulièrement bien rendue, donnant l’impression de se trouver au cœur d’une gigantesque fête foraine morbide de laquelle il n’est pas si aisé de sortir.

Les tableaux sont particulièrement bien conçus et interprétés impeccablement par des acteurs en grande forme et se coulant bien dans ces clowns démoniaques. Rien n’est laissé au hasard pour faire passer au spectateur un moment inoubliable entre frissons d’horreur et voyeurisme mortifère.

Formidable et jubilatoire.

Le spectacle a lieu du 4 au 27 mai 2018 au Manoir de Paris (18 Rue de Paradis, 75010 Paris).

  • vendredi de 18h à 22h
  • samedi et dimanche de 15h à 19h
  • jeudi 10 mai de 18h à 22h

Fermeture des portes 20 minutes avant.

Tarifs :

  • Plein tarif : 27 €
  • Tarif enfant (Moins de 16 ans, jusqu’à 15 ans inclus, sur présentation d’un justificatif)) : 20 €
  • Fast pass (Billet entrée prioritaire) : 37 €

Attention ! Visite déconseillée pour les enfants de moins de 10 ans et parcours interdit aux personnes enceintes, cardiaques ou épileptiques.

Réservez plutôt votre billet en ligne car le nombre de places est limité.

- RÉSERVATION
- SITE OFFICIEL


PRÉSENTATION

« Les clowns reviennent durant tout le mois de mai à l’occasion de l’anniversaire du Manoir de Paris.
Faites très attention où vous mettez vos pieds : ici ce sont les maîtres des lieux et vous entrez sur leur territoire !
Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi ces horribles et cyniques personnages s’en prennent à nos visiteurs ? Que se trame-t-il au Manoir pour qu’ils reviennent chaque année de plus en plus nombreux ?
Venez frissonner en découvrant les Origines des clowns les plus terrifiants de Paris.

Laissez-vous prendre au piège. »

GALERIE PHOTOS

Le Manoir de Paris : Le 7ème anniversaire à Clown City / Origines



Les illustrations sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les œuvres, les personnages et photos sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Star Wars - Galaxy’s Edge : Survol du nouveau land du parc (...)
Le Manoir de Paris : La Dark Valentine Night
Star Wars - Galaxy’s Edge : Le nouveau land des Disneyland (...)
Le Manoir de Paris : Halloween 2018
Star Trek : Rumeur d’un land Star Trek pour Universal à (...)
Cinéma - Bandes Annonces : 22 mars 2019
Star Wars : La période du prochain film révélée ?
Avengers Endgame : Privilégier la surprise
The Suicide Squad : Qu’en est-il du film de James Gunn (...)
American Gods : Review 2.02 The Beguiling Man
Black Widow : Florence Pugh en négociation pour rejoindre le (...)
Stranger Things : La bande-annonce de la saison 3
Once Upon a Time in Hollywood : Bande-annonce et affiches pour le (...)
Arrow : Beth Schwartz signe un contrat plus global avec Warner (...)
La malédiction de la Dame Blanche : Le film sera connecté à (...)