222 connectés

Cornélius le meunier hurlant : La critique

Date : 26 / 04 / 2018 à 10h30
Sources :

Unification


Libre adaptation du roman Le meunier hurlant de Arto Paasilinna, la version de Yann Le Quellec est de prime abord inclassable.

Sorte de conte iconoclaste qui interpelle par l’absurde sur la place de "l’étranger" dans la communauté, sans faire l’apologie de la différence, le récit plaide pour l’intégration tout en démontrant que le rejet est une réaction primale. Qu’il est bien difficile de demander à l’un comme à l’autre de faire des concessions. Et que même bien accueilli, un étranger reste un étranger. Surtout quand ses habitudes et ses besoins ne cadrent pas avec le lieu où il arrive.

Je n’irai pas jusqu’à dire que je suis sous le charme mais j’admets que l’originalité de ce film me rappelle une certaine audace, de mise dans les années soixante-dix, qui me fait l’effet d’une madeleine de Proust. Un cinéma "à part" qui opère une certaine séduction. Beaucoup de poésie et un côté intemporel qui lui confère la qualité de fable à mes yeux.

Une interprétation grandiose, à la mesure du décor, naturel et somptueux, une musique aussi poétique et bizarre que le propos illustrent le tout habilement.

De la belle image, de la lumière soignée, des effets de mise en scène et de prise de vue intéressants... une sorte d’ovni ciné qui me plait bien.

Original.


SYNOPSIS


Un beau jour, un village du bout du monde voit s’installer un mystérieux visiteur, Cornélius Bloom, qui aussitôt se lance dans la construction d’un moulin.
D’abord bien accueilli, le nouveau meunier a malheureusement un défaut : toutes les nuits, il hurle à la lune, empêchant les villageois de dormir.
Ces derniers n’ont alors plus qu’une idée en tête : le chasser. Mais Cornelius, soutenu par la belle Carmen, est prêt à tout pour défendre sa liberté et leur amour naissant.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE


- Durée du film : 1 h 47
- Titre original : Cornélius le meunier hurlant
- Date de sortie : 02 mai 2018
- Réalisateur, Scénariste : Yann Le Quellec
- Interprètes : Bonaventure Gacon, Anais Demoustier, Gustave Kervern
- Photographie : Sébastien Buchmann
- Montage : Sandie Bompar, Yann Dedet
- Musique : Martin Wheeler
- Chant : Iggy Pop
- Costumes : Sandrine Bernard
- Décors : Florian Sanson
- Producteur : Patrick Sobelman, Marc Bordure pour AGAT Films & Cie
- Distributeur : AD Vitam

LIENS


- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Cornélius le meunier hurlant



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Bamse au pays des voleurs : La critique
The Predator : La critique
The House That Jack Built : La critique
First Man : La critique
10 minutes : La critique
Star Wars 9 : Encore plus de place à l’improvisation
Avengers 4 : Une description de bande-annonce trop belle pour (...)
Iron Fist : La réaction de Finn Jones à l’annulation de la (...)
Men in Black 2 : Tessa Thompson et Chris Hemsworth dans le (...)
Watchmen : La première image teaser de la série HBO de Damon (...)
Les Animaux Fantastiques - Les Crimes de Grindelwald : Nouvelle (...)
Futur immédiat, Los Angeles 1991 [DVD / Blu-Ray] : La (...)
Runaways : Première affiche pour la saison 2
Bamse au pays des voleurs : La critique
Pavillon Noir 2 : L’énorme gamme de JdR enfin en (...)