222 connectés

Elfes : La critique du tome 19

Date : 03 / 02 / 2018 à 07h30
Sources :

Unification France


L’Ermite de
l’Ourann

Elfes tome #19

  • Éditeur : Soleil Prod
  • Scénariste : Corbeyran
  • Dessinateur : VUKIC Bojan
  • Date de sortie : 25/10/2017
  • Série : ELFES
  • Collection : Heroic fantasy
  • Pages : 56
  • Taille : 23,4 x 32,3 cm
  • ISBN : 978-2302063815
  • Prix : 14,95 €

Enfin, les origines dévoilées du peuple le plus opprimé du monde d’Arran : les semi elfes !
Galamnon et Baaldw’yn, deux elfes blancs, enquêtent sur la mort de la vieille ermite
Moorw’yn, avec l’aide de sa petite fille, Cleriis, la pêcheuse de koralis. Mais une fois arrivés sur Ekrin, petite île perdue au milieu de l’océan, les enquêteurs découvrent que la vérité est beaucoup plus compliquée qu’il n’y paraît... Quel est le rôle d’Orunth’al et de Tei hooh, les deux fiers semi-elfes, dans cette affaire ?

Décryptage
Cleeris est une jeune pêcheuse émérite de 13 ans vivant sur la petite île de Naakre. A leur demande, elle va se joindre à Galamnon et Baaldw’yn, deux elfes blancs et les conduire sur l’île d’Ekrin pour se mettre à la recherche de Nawel, disparue depuis quelques jours, enlevée par Orunth’al et Tei hooh qui détiennent un secret qui pourrait bouleverser l’ordre des choses dans le royaume des Elfes.

Tout est dans la quête et non pas dans la découverte, serait la bonne conclusion de ce titre. L’important, ce n’est pas la destination, c’est le voyage. Et c’est en effet le cas puisque la mise en place est très très longue, le cheminement l’est tout autant avant la conclusion très rapide et pour le moins abrupte. Mais là n’est pas l’intérêt. L’intérêt c’est ce voyage, la découverte de l’intrigue, des intentions de chacun, plus ou moins bonnes, plus ou moins louables, au fur et à mesure que l’histoire se déroule. Certains sont là pour mettre en plein jour une vérité qui dérange et d’autres sont là pour la cacher. Quoi qu’il en coute et c’est bien là aussi le problème. La fin justifie t-elle les moyens ? Et qui sont-ils pour décider ce qui est bon ou non pour un peuple. Au milieu, cette petite fille, l’héroïne naïve de l’histoire, entrainée de gré et bien décidée à aider, mais pour retrouver et sauver Nawel.

Ce sont les origines du peuple des semi-elfes sont recherchées ici pour être dévoilées, avec en exergue la haine qui existe entre ces 2 peuples, les humains et les elfes et de fait, la mise à l’écart de cette race de semi-elfes non reconnue comme pure. Alors oui, il est évident qu’après un arc narratif aussi fort que celui connu avec la nécromancienne et le chaos qu’elle a semé dans son sillon, une histoire comme celle-ci peut paraitre plus fade mais je pense que non, c’est une histoire qui a une réelle importance dans la mythologie de la saga. Elle montre ce peuple opprimé qui cherche à connaitre ou comprendre tout simplement sa propre histoire. Graphiquement c’est juste sublime, les personnages et les décors sont tous très réussis, très détaillés et très vivants. Les pleines pages sont toujours magnifiques.

Impossible de s’ennuyer dans cette histoire palpitante, finalement très moderne de quête d’origine, de métissage et donc de discrimination raciale. Ce tome reprend impeccablement le cahier des charges initial, traiter en oneshot l’histoire d’un peuple d’Arran, même si ici ce sont les semi-elfes qui méritent tout autant l’attention et leur place. Parce que la quête est noble, l’histoire est belle.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Letter 44 : La critique du tome 5
Orc et Gobelins : La critique du tome 3
Lazarus : La critique du tome 6
Juste un peu de cendres : La critique
Nailbitter tome 4 : La critique
Star Wars 9 : Encore plus de place à l’improvisation
Avengers 4 : Une description de bande-annonce trop belle pour (...)
Iron Fist : La réaction de Finn Jones à l’annulation de la (...)
Men in Black 2 : Tessa Thompson et Chris Hemsworth dans le (...)
Watchmen : La première image teaser de la série HBO de Damon (...)
Les Animaux Fantastiques - Les Crimes de Grindelwald : Nouvelle (...)
Futur immédiat, Los Angeles 1991 [DVD / Blu-Ray] : La (...)
Runaways : Première affiche pour la saison 2
Bamse au pays des voleurs : La critique
Pavillon Noir 2 : L’énorme gamme de JdR enfin en (...)