87 connectés

[Spectacle] Les Caramels Fous - Cirque plein d’airs : La critique

Date : 16 / 01 / 2018 à 09h00
Sources :

Unification


Depuis plus de trente-cinq ans, les Caramels Fous régalent leurs spectateurs avec leur univers musical décalé. Cette compagnie est composée d’une trentaine d’artistes amateurs diablement talentueux. Tous masculins et homosexuels, leurs comédies musicales se proposent de dénoncer avec un humour décapant les travers de notre société encore largement homophobe.

Année après année, spectacle après spectacle, les caramels n’ont eu de cesse de progresser et d’ajouter de nouvelles cordes à leur arc. Après Il était une fois complètement à l’Ouest créé en 2015, c’est une nouvelle occasion avec Cirque plein d’airs d’aller admirer le professionnalisme de ces amateurs passionnés.

Direction le début du vingtième siècle dans un cirque au bord de la crise de nerfs après le décès accidentel de la star du spectacle, la femme à barbe. Au fil de la recherche du numéro qui pourra sauver le cirque, les rebondissements et trahisons vont faire tomber les masques des pensionnaires.

Outre l’homophobie sous toutes ses formes, les Caramels montrent avec ce spectacle l’origine première de ce fléau, la haine de la différence. En convoquant une troupe de Tziganes dans sa recherche d’un nouveau numéro, ils montrent que la différence est la source de tous les rejets. La lutte contre l’homophobie, le racisme, le sexisme... devrait être un combat commun.

Si le fonds est tragique, la forme est définitivement comique. Vos zygomatiques seront mis à rude contribution tant le détournement drolatique des chansons atteint un haut niveau. Les textes sont tellement riches en références et jeux de mots, qu’il faut certainement plusieurs visites pour en apprécier toutes les nuances.

Visuellement, le spectacle est une tuerie. Les costumes et maquillages de Denis Evrard sont magnifiques. La mise en scène est en totale adéquation avec la large scène du 13ème Art. Vocalement, c’est une performance tant en groupe qu’en solo. Certaines voix m’ont clairement donné la chair de poule. Félicitations en particulier à Vincent Baillet qui interprète Hanna la trapéziste. Chanter aussi parfaitement tout en exécutant les numéros est exceptionnel. Surtout quand on sait qu’il s’est formé aux arts du cirque spécialement pour le spectacle, et ce, depuis juste un an. Chapeau bas !

En ces mois d’hiver moroses, une seule solution pour colorer vos rétines et faire vibrer de bonheur vos tympans, courez voir les Caramels Fous...

INFORMATIONS

Représentations

- Janvier : 25/01 à 21h00, 26/01 à 21h00 et 27/01 à 21h00
- Février : 4/02 à 19h00, 8/02 à 21h00 et 24/02 à 21h00
- Mars : 1/03 à 21h00, 2/03 à 21h00, 3/03 à 19h00 et 4/03 à 19h00

Théatre : Le 13ème ART 30 avenue d’Italie 75013 PARIS

- RÉSERVATION
- SITE OFFICIEL

SYNOPSIS

Au début du siècle dernier, un cirque implanté aux portes de Paris est au bords de la faillite : il vient de perdre sa vedette, la femme à barbe.

Son fils Fabio, piètre magicien, s’évertue à sauver le cirque malgré la rivalité entre la douce écuyère et la sulfureuse dompteuse, la dépression d’Enzo le clown, l’arrivée d’une bande de tziganes et le conservatisme de Monsieur Victor.

Sous le chapiteau, les rivalités s’exacerbent jusqu’au jour où un événement va révéler ce que cachaient les masques et le maquillage outrancier de ces artistes excentriques…

L’univers musical des Caramels Fous est toujours aussi débridé, alternant de vrais moments d’émotion avec des délires musicaux et chorégraphiques des plus hilarants, pour le plaisir de tous !

Dans ce nouveau Barnum musical, les tubes empruntés à Abba, Prince, Mickael Jackson, George Michael, Lady Gaga, Donna Summer, Supertramp, David Bowie… côtoient ceux de Stromae, Bernard Lavilliers, Bourvil, Michel Legrand mais aussi Bizet, Rossini et Verdi…

La mise en scène est assurée par le talentueux Stéphan Druet (dont c’est la première collaboration avec les Caramels Fous). Cette piste aux étoiles d’Antony Puiraveaud (déjà auteur du précédent livret à succès pour les Caramels Fous « Il était une Fois Complètement à L’Ouest) nous révèle plein de surprises.

DISTRIBUTION

  • Livret : Antony PUIRAVEAUD
  • Mise en scène : Stéphan DRUET
  • Direction vocale et musicale : David JEAN
  • Chorégraphies : Alma DE VILLALOBOS assistée de Vincent BAILLET
  • Aériens : sabelle COMPIÈNE, Selwan CHERFI avec la contribution de Volaverunt
  • Les 21 Caramels fous sur scène : Vincent BAILLET, Gaël CESBRON, Jérôme CUVILLIEZ, Xavier DAUCHART, Mériadec DE RIGAUD, Thierry DUROT, François DUSSILLOL-GODAR, Duarte FERNANDES, Laurent GIORDANENGO, Amaury GUIRAUD, Jérôme GUéRIN, Alexis HAOUADEG, Laurent LAPEyRE, Jérôme LHOMMEAU, Sylvain MARX, MIKO, Thierry QUESSADA, Olivier SEGRETTIN, yohann SASSIER, Xavier SIBUET, Jean-Philippe VINCIFORE
  • Lumières : Christelle TOUSSINE
  • Création des costumes et des Maquillages : Denis EVRARD
  • Arrangements musicaux : Samuel ROZENBAUM
  • Décors : Alexis HAOUADEG
  • Affiche & Photos : Thierry QUESSADA – Fred PIERRE
  • Régisseur général : Maury MILLS
  • Régisseurs plateau  : Max LEFEBVRE – Rose GIRAUD
  • Ingénieur du son : Yann LEMêTRE
  • Tourneur et diffusion : Christophe SÉGURA pour Marilu Productions
  • Durée du spectacle  : 1h45 sans entracte
TARIFS

  • Carré Or : 50 euros
  • Catégorie 1 : 35 euros
  • Catégorie 2 : 20 euros
GALERIES PHOTOS

Caramels fous - Cirque plein d'airs 2


Caramels fous - Cirque plein d'airs

Crédit : Photos Fred PIERRE - Maquillages Denis EVRARD


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Pretty Guardian Sailormoon The Super Live : 2 spectacles (...)
[Concert] Giovanni Mirabassi, 20 ans de carrière : La (...)
[Théâtre] Misery : La critique
[Théâtre] Diner de Famille : La critique
The Empire Strips Back - A Star Wars Burlesque Parody : La (...)
Agents of S.H.I.E.L.D. : La série déjà renouvelée pour une (...)
Overlord : La critique
Alien Awakening : Et sinon quoi de neuf monsieur Scott (...)
Jack Reacher : Une série en préparation
Robin des bois : Les affiches personnages
Trailers voDvd & co : 18 novembre 2018
Shadowrun 5ème édition : La critique du supplément Lockdown
Bandes Annonces & Co : 18 novembre 2018
Crossover DCTV 2018 - Elseworlds : L’événement se montre en (...)
Morbius The Living Vampire : Jared Leto dit adieu à sa (...)