170 connectés

Polar tome 2 : La critique

Date : 05 / 01 / 2018 à 07h45
Sources :

Unification France


Polar

Tome 2 - Œil pour œil

  • Scénario : Victor Santos
  • Dessin : Victor Santos
  • Couleurs : Victor Santos
  • Editeur : Glénat
  • Collection : Comics
  • Genres : Thriller/Policier
  • Taille : 232 x 170 mm
  • Date de sortie : 11 janvier 2017
  • Nombre de pages : 176
  • ISBN : 9782344018408
  • Prix : 15.95 €

Lire un extrait

La vengeance est un plat qui se mange froid...

Laissée pour morte dans les eaux de l’Arctique avec un impact de balle dans la tête, Christy White est secourue par un homme mystérieux. Alors qu’elle demande réparation, celui-ci lui apprend comment reconstituer les bribes de son passé de tueuse. Ils ont tenté de la refroidir, mais ils auraient dû finir le job. Car maintenant, le feu qui anime Christy s’est ravivé et a fini de la décongeler : elle est à point pour faire brûler le monde entier !
Polar, le comics aussi glacial que sanglant de Victor Santos, revient pour une deuxième saison ! Une nouvelle histoire de vengeance sauvage et brutale, déployée par un graphisme hérité de Frank Miller et Mike Mignola réunis.

Décryptage
Laissée pour morte, une balle dans l’oeil droit et plongée dans une eau glacée, Christy White est finalement repêchée par Black Kaiser vivant en ermite dans son bunker, loin de toute civilisation. Initialement parti pêcher le poisson, il va ramener la jeune femme chez lui pour la soigner, la remettre sur pied et enfin lui apprendre à se battre pour assouvir sa soif de vengeance. La route est longue mais la jeune femme est une survivante, vaillante et persévérante.

Soyons clair de suite, ce second tome de Polar est une aussi bonne claque que le précédent. Les changements sont subtils mais l’essence même de l’œuvre est conservée : la violence et la vengeance. Nouveauté dans ce tome, alors que dans le premier tome, notre héros était traqué, dans ce tome-là, c’est une héroïne et elle se prépare pour sa
vengeance avant d’aller retrouver ceux qui l’on laissé pour morte. C’est une histoire dure qui est présentée ici, une passation de témoin entre le héros du premier tome et cette pauvre femme qui a subi la colère de son ancien amant et de ses sbires. Mais la vengeance est un plat qui se mange froid. Sorte de figure paternelle Black Kaiser va lui apprendre plus que la vengeance et la violence, il va lui apprendre le contrôle et surtout à se tempérer. C’est une relation de maitre à élève qui s’instaure ici entre les 2 protagonistes.

Polar sombre et ultra violent, « Œil pour œil » est la digne suite de « Venu du Froid » tout en étant une histoire indépendante. Tout comme le tome précédent, le dessin et la mise en scène très cinématographique sont superbes et ne sont pas sans rappeler l’œuvre de George Miller (je fais rarement de comparaison mais là c’est tellement flagrant et surtout tellement beau que c’est inévitable). Toute l’ambiance découle des jeux de lumière, du découpage entre le côté obscur et le côté lumineux, le noir qui délimite le blanc ou inversement. Avec toujours l’utilisation du rouge pour la rage, le sang et quelques autres bons moments.

En plus de cette histoire très rythmée, mais pas forcément d’une grande originalité (défaut très vite gommés par la très grande qualité de la mise en scène), on trouve 2 autres histoires en bonus dont une avec Black Kaiser qui se déroule bien avant les événements du tome 1 lorsque ce dernier était encore un espion. La seconde, très (très) courte, met en scène un flic. Le format à l’Italienne est toujours extrêmement original et colle parfaitement à l’histoire. Véritable hommage aux récits et aux films hard-boiled (à la Tarantino pour l’héroïne aussi) qui sont dotés de scènes de combats très longues et surtout ultras violentes, l’histoire distille une ambiance glauque et bourrés d’hémoglobine. Le tout est diablement efficace, il n’y a pas de temps mort, c’est juste sublime à regarder et très bien pensé. Alors on se laisse porter par cet artiste au grand talent et cette histoire intense.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Lady Mechanika : La critique du tome 4
Power Rangers Pink : La critique
L’Empire de l’Imaginaire : La critique de la (...)
Never Go Home : La critique du tome 1
The Wicked + The Divine : La critique du tome 3
Captain Marvel : Enfin la première bande annonce
Star Trek : Rainn Wilson tease le retour d’Harry (...)
Doom Patrol : Robotman se montre
Le retour de Mary Poppins : La nouvelle bande annonce
Climax : La critique
The Conjuring 3 : Des dates pour le nouveau film
L’Étrange Festival 2018 : Un bilan bien étrange
Kero : La critique du jeu de plateau qui sent le kérosène
Emmys 2018 : Les gagnants
Bandes Annonces & Co : 18 septembre 2018