540 connectés

Letter 44 : La critique du tome 4

Date : 04 / 12 / 2017 à 07h45
Sources :

Unification France


Letter 44
tome 4 - Le temps des sauveurs

  • Scénario : Charles Soule
  • Dessin : Alberto Jiménez Alburquerque
  • Editeur : Glénat
  • Collection : Comics
  • Genres : Sci-fiction
  • Taille : 173 x 265 mm
  • Date de sortie : 26 octobre 2016
  • Nombre de pages : 160
  • ISBN : 9782344017623
  • Prix : 14.95 €

Lire un extrait

Un rendez-vous imprévu…

Le Major Gabriel Drum est arrivé sur Terre, émergeant de l’astéroïde où il avait été laissé un an auparavant. Il a l’air quelque peu… différent. Bien déterminé à parler avec le président, il ne laissera personne entraver son chemin, et il semble que Blade n’ait d’autre choix que d’écouter ce qu’il a à lui dire. Pendant ce temps, l’équipage du Clarke, qui ne sait pas que Drum est en vie, doit subir les conséquences pour s’être opposé aux souhaits des Constructeurs. Gomez n’étant plus là, personne n’est à l’abri de la colère des aliens…

Aussi addictif qu’une série TV, Letter 44 est un récit d’action et d’aventure, mâtiné de thriller d’anticipation, dont le premier tome a fait partie de la sélection officielle du festival d’Angoulême en 2016

Décryptage
Le Major Gabriel Drum est de retour sur Terre avec un message de la plus haute importance à délivrer au président des Etats-Unis. Mais tandis que ce dernier établi un protocole de paix avec l’AFE, l’équipage du Clarke, à 232 millions de kilomètres de la Terre, est sommé par les constructeurs de rejoindre son vaisseau.

Nouveau tome de "Letter 44," la saga de science-fiction de chez Glénat Comcs, "Le temps des sauveurs" nous entraîne à nouveau dans un tourbillon surprenant, habile mélange entre thriller politique et saga de science-fiction. On suit plusieurs histoires en parallèle, le président des États-Unis face à une grosse responsabilité, l’ancien président des États-Unis face à son énorme mensonge, le Major Drum et son astéroïde en plein délire psychédélique, mais aussi l’équipage du Clarke dans le passé, narré par Drum à un personnage intéressant du prêtre, et dans le présent, confronté à la "colère" des constructeurs.

C’est un tome de révélations, on en apprend plus sur le sort de de la Terre, le rôle des constructeurs, ainsi que de certains personnages du vaisseau et des premiers mois de leur voyage sur le vaisseau. On apprend aussi que la Terre est menacée et que le président ne pourra sauver qu’une poignée d’Hommes. Mais alors qui sauver, et comment faire pour ne pas semer le chaos avec une telle nouvelle ? Et pourquoi une telle responsabilité pour un seul homme ? Autant de questions qui jalonnent cet album avec toujours autant de magouilles politiciennes et une pincée de drame en plus. Par contre on reste tout de même dans le flou avec encore un cliffhanger en fin de tome qui laisse une fois de plus une fin ouverte pour une apocalypse annoncée que se fait attendre.

Le dessin est au diapason, délirant (perché ?), tout comme l’histoire. Constant depuis le départ, pas très beau, un style légèrement cartoon et peut-être un petit peu plus trash. C’est bien évidemment assumé et ça fonctionne à merveille. Très rythmé, il est aussi très coloré et illustre avec grand bonheur certains passages délirants (comme à chaque fois) tels que la visite de l’intérieur de la météorite de Drum ou une orgie dans le vaisseau. C’est aussi assez sanglant et sexy et personne n’est à l’abri de quoi que ce soit.

De toutes les parties de la narration, la moins intéressante, pour ma part, est celle avec les constructeurs qui tourne un peu en rond. Pas forcément très claire, elle sème un peu le doute chez le lecteur, sont-ils bons ou pas ? L’équipage a t-il la bonne attitude avec eux ? C’est sûrement un acte assumé, mais le lecteur pourrait se lasser malgré les révélations nombreuses. Reste que l’histoire est passionnante et très prenante et elle donne forcément envie de connaitre le sort des Terriens après 4 tomes d’une histoire surprenante et haletante.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Lady Mechanika : La critique du tome 2
La nuit des morts vivants : La critique du tome 3
14 - 18 : La critique du tome 8
Harry Potter - Le Traité des baguettes : La critique
Lost in Bill Murray : La critique
Star Wars - Les derniers Jedi : En quoi le film diffère du Réveil (...)
Jumanji - Bienvenue dans la jungle : La critique
Apple : La pomme commande une nouvelle série spatiale à Ronald D. (...)
Curiosité : Megan Fox continue de cultiver son sex-appeal pour (...)
Holly Weed : Visite du tournage
Black Lightning : Une nouvelle affiche
Bandes Annonces & Co : 17 décembre 2017
Game of Thrones : Premières infos sur la saison 8
Annihilation : La bande annonce
Wonder : La critique