522 connectés

Mazinger Z Infinity : La critique

Date : 19 / 11 / 2017 à 14h00
Sources :

Unification


Mazinger Z Infinity est un bon dessin animé adaptant l’une des licences de mangas de mecha (robots géants) les plus célèbres du mangaka Gô Nagai connu en France pour Golorak.

Mazinger Z a donné plusieurs séries télévisées (Great Mazinger et Goldorak) diffusées à partir de 1972 au Japon et de 1988 en France. Bien que cette dernière ait pâti du succès de Goldorak, diffusée en 1975 au Japon et en 1978 en France. Alors que cette série clôturant la trilogie des robots géants a beaucoup moins bien marché au Japon.

Mazinger Z Infinity est le dernier long métrage de la saga éponyme. Il sortira d’ailleurs en France avant le Japon pour lequel la date retenue est celle des 50 ans de carrière de Gô Nagai en janvier 2018.

Le film d’animation peut d’ailleurs se découvrir sans avoir aucune connaissance des autres œuvres. En effet, les personnages sont présentés et si certains éléments ne sont pas forcément repérés si on ne connaît pas la série, ils ne nuisent pas à la compréhension du long métrage.

Après une période de paix, des mecarobot attaquent des lieux stratégiques dans le monde entier, alors que le Japon découvre un Mazinger géant venant d’on ne sait où. Le pilote original de Mazinger Z doit reprendre le combat et va devoir affronter une horde de monstres mécaniques variés et puissants.

On peut d’ailleurs reprocher ce nombre considérable d’ennemis, ne permettant pas de voir vraiment les caractéristiques des uns et des autres avant leurs destructions. Toujours est-il que cette multitude entraîne de nombreux combats dantesques et spectaculaires qui ponctuent le film d’explosions et de passages épiques.

L’animation est bien faite et le design des robots, surtout du splendide Mazinger Infinity, sont bien réalisés. L’œuvre est actualisée et présente quelques scènes faisant réfléchir sur notre propre planète. Toutefois, le scénario garde un peu trop un état d’esprit « années 70-80 » qui passe beaucoup moins bien au 21ème siècle.

Ainsi, les femmes ne sont pas vraiment bien mises en avant et le personnage principal reste un peu caricatural, bien que caractéristique de certains animés japonais. Et que dire des 4 pilotes féminins de robots de l’armée qui raviront certains, dont je ne fais pas partie…

Les fans ne sont pas oubliés, et ces derniers pourront retrouver avec joie tous les personnages emblématiques des séries Mazinger, gentils et méchants. Entre drame et humour, on peut apprécier les prestations des uns et des autres et surtout bien sûr, de celle du héros, Koji Kabuto (Alcor) montrant un certain côté émotionnel. La nostalgie n’est pas non plus oubliée, et le passage du temps est bien géré.

Mazinger Z Infinity est une œuvre à ne pas rater si on aime les robots géants et les combats spectaculaires. C’est aussi le retour sur grand écran, 43 ans après le dernier film, d’un Mazinger en forme et montrant des coups impressionnants. Avec un Mazinger Infinity vraiment splendide et une animation fluide, on prend plaisir à regarder ces robots se détruirent dans des passages grandioses.

Agréable et efficace.

SYNOPSIS

Dix ans sont passés depuis que Kôji Kabuto (Alcor), aux commandes du super robot Mazinger Z, créé par son grand-père, a ramené la paix en combattant l’Empire des Ténèbres et le maléfique Dr Hell. Aujourd’hui, Kôji Kabuto n’est plus pilote, il a pris le chemin de son père et grand-père en devenant scientifique. A l’occasion de ses recherches, il découvre une structure gigantesque profondément enterrée sous le mont Fuji. Il détecte de mystérieux signes de vie. Il s’en suit de nouvelles rencontres, de nouvelles menaces et bientôt, un nouveau destin pour l’humanité. Kôji Kabuto doit prendre une décision pour l’avenir : Dieu ou Démon, il lui faut choisir. Une nouvelle fois, c’est à MAZINGER Z que revient la lourde charge de sauver le monde.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 30
- Titre original : Gekijōban Mazinger Z
- Date de sortie : 22/11/2017
- Réalisateur : Junji Shimizu
- Scénariste : Takahiro Ozawa d’après l’œuvre de Gô Nagai
- Interprètes VF : Arnaud Ducret
- Interprètes VO : Natsuki Hanae, Unshô Ishizuka, Ai Kayano, Masami Kikuchi, Shotaro Morikubo, Junpei Morita, Bin Shimada, Kôzô Shioya
- Musique : Toshiyuki Watanabe
- Producteur : Tôei Animation Company
- Distributeur : Eurozoom

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Mazinger Z Infinity


©Go Nagai/DynamicPlanning-MZFilmPartners


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Jumanji - Bienvenue dans la jungle : La critique
Wonder : La critique
Ferdinand : La critique
The Florida Project : La critique
Star Wars - Les derniers Jedi : La critique
Star Wars - Les derniers Jedi : En quoi le film diffère du Réveil (...)
Jumanji - Bienvenue dans la jungle : La critique
Apple : La pomme commande une nouvelle série spatiale à Ronald D. (...)
Curiosité : Megan Fox continue de cultiver son sex-appeal pour (...)
Holly Weed : Visite du tournage
Black Lightning : Une nouvelle affiche
Bandes Annonces & Co : 17 décembre 2017
Game of Thrones : Premières infos sur la saison 8
Annihilation : La bande annonce
Wonder : La critique