309 connectés

[Spectacle] The Pianist : La critique

Date : 17 / 10 / 2017 à 09h15
Sources :

Unification


The Pianist est un merveilleux spectacle qui enthousiasmera les amateurs de mime et de burlesque et fera rire beaucoup de personnes.

Le spectacle est muet, uniquement accompagné de musique et de bruitage, et les tribulations de ce personnage cherchant désespérément à faire son concert de piano fait beaucoup rire, y compris de jeunes enfants captant à merveille l’humour de chaque situation.

Un pianiste essaye désespérément de faire son concert, mais le rideau lui permettant d’accéder à la scène, son piano, et même le lustre de la pièce ne sont que sources d’ennuis, de troubles et de problèmes.

Évidemment, le personnage, formidablement interprété par le Néo-Zélandais Thomas Monckton, essaye de tout résoudre à sa manière non traditionnelle et ne fait qu’empirer la situation pour le plus grand plaisir des spectateurs.

Seul en scène, l’artiste passe avec talent d’un numéro à l’autre. Il se transforme le temps de quelques instants en jongleur, acrobate, marionnettiste, mime, poète, musicien, clown et reste tout le temps un personnage fort attachant.

Les numéros sont formidablement écrits, permettant un enchaînement fluide et une montée en tension maîtrisée. Leurs exécutions sont impeccables et enchanteresses et offrent quelques passages palpitants.

À travers les aventures de cet étrange pianiste échevelé se brossent des tableaux extrêmement drôles, mais aussi emprunts d’une véritable poésie florissante dans les endroits les plus improbables.

La mise en scène accompagne très bien les tentatives de concert de ce pauvre musicien. La scénographie lumineuse fait d’ailleurs partie du show, entraînant les spectateurs au cœur même du drame intime et hilarant se jouant devant nos yeux.

The Pianist est un très bon spectacle burlesque et poétique, qui fait appel à l’enfant qui est en nous et crée de l’émerveillement devant les numéros interprétés. Avec un artiste complet, un personnage lunaire attachant et une écriture du spectacle remarquable, laissez-vous charmer par ce surprenant pianiste !

Touchant et brillant.

INFORMATION

Le spectacle se joue du mercredi au vendredi à 19h00, les samedis à 16h00 et 19h00 et les dimanches à 17h00 au Théâtre le 13ème Art (Centre Commercial Italie, 2, Avenue d’Italie, 75013 Paris) jusqu’au 12 novembre 2017.

- RÉSERVATION
- SITE OFFICIEL

SYNOPSIS

Après avoir joué à guichet fermé dans les plus grands festivals à travers le monde, Thomas Monckton pose son piano pour la première fois à Paris. Seul en scène, ce génie du burlesque, entre Buster Keaton et Charlie Chaplin, compose une symphonie visuelle d’une modernité et d’une folie pure.


DISTRIBUTION

  • Avec : Thomas Monckton
  • Durée : 1h00
  • Public : tout public
  • Production : Circo aereo production, Juste pour rire
TARIFS

  • Carre OR : 23 à 35 euros
  • Catégorie 1 : 17 à 26 euros
  • Catégorie 2 : 12 à 18 euros
  • Catégorie 3 : 14 euros
PRÉSENTATION DU SPECTACLE

Sur l’idée d’un récital de piano, d’un cérémonial musical, Thomas Monckton nous livre une performance jubilatoire, menée tambour battant par ce mime acrobate débordant d’imagination

Pour seul décor : un grand rideau, un lustre et un piano noir… Derrière le rideau des formes étranges s’agitent, une main apparaît, puis un pied, une jambe et enfin tout le corps. Surgit alors un pianiste dégingandé, vêtu d’une queue de pie, le cheveu hirsute et le regard hagard. Le musicien tente de rejoindre son instrument mais chacune de ses tentatives est empêchée par un obstacle…

S’engage alors une lutte perpétuelle avec les objets mais … « the show must go on ». Originaire de Nouvelle-Zélande, cet acrobate, contorsionniste, mime, clown mais aussi poète, est un héritier de Charlie Chaplin et de Buster Keaton. Il fait partie de la famille des artistes fantaisistes et fantastiques que l’on prend toujours plaisir à découvrir sur scène. Brillant et brillamment interprété The Pianist vous surprendra par sa virtuosité, son originalité et sa joie de vivre communicative.

GALERIE PHOTOS

The Pianist



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


[Spectacle] The Voice’s Machine : La critique
[Théâtre] 12 hommes en colère : La critique
[Spectacle] Geekopolis X : Mutations
[Théâtre] Les jumeaux vénitiens : La critique
[Théâtre] Coup de feu : La critique

Justice League : La part des reshoots de Joss Whedon
Future Man : Review des premiers épisodes de la saison (...)
Rampage : La première bande annonce
Wonder Woman 2 : Gal Gadot confirme que Brett Ratner n’est (...)
Deadpool 2 : Quand Rob Liefeld rencontre Cable
Trailers voDvd & co : 17 novembre 2017
Argent amer : La critique
Drifter : La critique du tome 3
Bandes Annonces & Co : 17 novembre 2017
Star Wars - Les derniers Jedi : Le rouge domine toujours autant (...)