420 connectés

Elfes : La critique du tome 16

Date : 09 / 11 / 2017 à 07h45
Sources :

Unification France


Rouge comme la lave
Elfes tome #16

  • Éditeur : Soleil Prod
  • Scénariste : ISTIN Jean-Luc
  • Coloriste : HÉBAN Olivier
  • Dessinateur : KYKO DUARTE
  • Date de sortie : 15/02/2017
  • Série : ELFES
  • Collection : Heroic fantasy
  • Pages : 56
  • Taille : 23,4 x 32,3 cm
  • ISBN : 978-2-3020-5585-8
  • Prix : 15,50 €

L’ultime confrontation entre Lah’saa et les peuples unifiés des Terres d’Arran…

Contre toute attente, l’elfe bleu Athé’non a survécu à l’assaut de la forteresse de Kastennroc. Il est aux portes de la mort mais se venger de Lah’saa est une idée qui l’aide à survivre.

Lah’saa qui, au pied de la citadelle de Slurce, négocie avec les elfes noirs… Soit ils l’acceptent comme leur souveraine, soit elle les détruit tous. Les elfes Noirs acceptent et laissent Lah’saa atteindre l’objectif qu’elle s’est fixée. L’elfe nécromancienne exerce désormais son pouvoir sur les terres d’Arran à partir de la citadelle…
Mais une autre armée approche, dirigée par Tenashep l’elfe blanc, Redwin le guerrier nain, Aamnon le seigneur elfe Bleu, Gal l’Yrlanais, et on raconte même qu’il y aurait un mage parmi eux…

Décryptage
Alors qu’il était laissé pour mort lors de la bataille de la forteresse de Kastennroc, Athé’non refait surface avec une seule idée en tête, venger la mort de sa bien aimée Valamen en éradiquant Lah’saa de la surface de la Terre des Elfes. Très affaibli par un poison, son chemin sera long et semé d’embuche, mais il trouvera de l’aide inattendue pour mener à bien sa mission. C’est vers le sud, à la citadelle de Slurce, que se rend la nécromancienne accompagnée de son armée pour régner enfin sur les terres d’Arran. Elle ne rencontrera aucune résistance, les elfes noirs ayant décidé de lui faire allégeance. Mais la coalition s’organise contre la nécromancienne.

L’étau se resserre sur Lah’saa. La contre-attaque s’organise. Il est nécessaire de bien choisir son camp et les bonnes raisons qui mènent à ces choix. Principalement, même si ce tome sonne le glas de la chevauchée mortelle de Lah’saa, il est avant tout une histoire d’origines pour Lah’saa. Jadis Elfe rouge devenue Elfe noire et son tragique destin qui la fit bousculer dans cette voie obscure ainsi que les motifs de sa vengeance. Sans vouloir tomber dans le patho ni dans le pardon, ce sont juste les explications de ce qui l’a amené à être comme elle est devenue. De l’autre côté, c’est l’alliance contre le côté obscur, la seule manière de se débarrasser de Lah’saa, sera bien d’être ingénieux, mais surtout d’associer ses forces.

Impossible de ne pas s’accorder sur le fait que les dessins sont sublimes. On monte encore d’un cran dans les détails et la beauté de l’ensemble, certaines planches sont à couper le souffle et du coup, l’immersion est totale. L’histoire est bien menée, souvent bavarde, mais très inventive dans le conflit interne Lanawynn/Lah’saa. La seule déception pourrait venir du fait que l’on s’attendait à une bataille finale épique qui fut finalement très intime, mais tout aussi intense.

C’est un tome de transition, lent, où les forces se mettent en place, comme les pièces d’un jeu d’échec qui se positionnent pour la bataille finale qui n’arrivera que plus tard à la fin du tome avec un bémol concernant la fin peut-être trop "rapide." Ce n’est pas pour autant que le tome en est moins intéressant puisqu’il permet de découvrir Lah’saa sous un nouveau jour et de réunir pour le final, tous les personnages importants de la saga. Et la transition est faite vers un monde post-Lah’saa. Toujours aussi belle et toujours aussi prenante, la série continue à nous émerveiller avec une pression qui continue à grimper et la promesse d’un renouveau après la cloture de l’arc sur Lah’saa.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Spoiler Alert : La critique
Five Ghosts : La critique du tome 3
The X-Files : La critique du tome 5
Power Rangers : La critique du tome 2
Nuisible : La critique de la trilogie
SDCC 2018 - Aquaman : La bande annonce ultra-spectaculaire de la (...)
SDCC 2018 - Shazam : La première bande annonce mi-comédie - mi (...)
SDCC 2018 - Star Trek Discovery : Des mini-épisodes et des (...)
SDCC 2018 - Godzilla 2 Roi des monstres : La bande annonce (...)
SDCC 2018 - Les Animaux Fantastiques - Les Crimes de Grindelwald (...)
Mamma Mia ! Here We Go Again : La critique
SDCC 2018 - Breaking Bad : Souvenirs et héritage 10 ans (...)
SDCC 2018 - Better Call Saul : Le rapprochement se précise
SDCC 2018 – Crazy Ex-Girlfriend : La dernière saison se (...)
Trailers voDvd & co : 22 juillet 2018