211 connectés

The Wall [DVD / Blu-Ray] : La critique

Date : 08 / 10 / 2017 à 09h00
Sources :

Unification


The Wall est un bon huis-clos haletant mettant en vis-à-vis deux soldats américains en Irak et un sniper cherchant à les descendre.

Avec 3 individus et 1 mur comme élément de décor principal, on peut se demander comme le film ne va pas tourner en boucle et s’essouffler. Le réalisateur Doug Liman s’affranchit de cela en constamment renouvelant les évènements, principalement axés sur le soldat le moins blessé essayant de se sortir de ce mauvais pas.

Dwain Worrell, spécialiste de linguistique, a fondé son scénario sur la communication, la manipulation et le poids des mots. Il élève cette joute verbale entre les 3 hommes et la transpose sur un échiquier géant où la vie est le prix de la victoire.

Si le long métrage a été tourné dans le désert du Mojave en Californie, on pourrait vraiment se croire dans le désert irakien. La plaine aride, le soleil ardent et les tempêtes de sable violentes et récurrentes donnent franchement l’impression de se retrouver sur une terre clairement inhospitalière.

La photographie de Roman Vasyanov en 16 mm réussit à capter cet environnement éprouvant et à renforcer la sensation de malaise ressentie par le spectateur.

Le mur participe pleinement à l’intrigue et joue un rôle important. Il a été l’objet d’un gros travail de Jeff Mann qui l’a construit ressemblant à ceux que l’on peut trouver en Irak et évolutif, car au fil de l’intrigue, ce mur se transforme.

La prestation des acteurs est aussi très convaincante. Aaron Taylor-Johnson est vraiment attachant en soldat essayant de survivre. John Cena est impeccable en tireur d’élite costaud et Laith Nakli hypnotisant en sniper déterminé.

The Wall est un film intéressant et captivant montrant l’affrontement de deux volontés d’homme cherchant à survivre. C’est aussi une réflexion intéressante sur la guerre et la façon dont elle transforme les humains. Avec une mise en scène plaisante, un acteur principal convaincant et une intrigue bien pensée, on ne voit pas le temps passer.

Délétère et anxiogène.

SYNOPSIS

Deux soldats américains sont la cible d’un tireur d’élite irakien. Seul un pan de mur en ruine les protège encore d’une mort certaine. Au-delà d’une lutte pour la survie, c’est une guerre de volontés qui se joue, faite de tactique, d’intelligence et d’aptitude à atteindre l’ennemi par tous les moyens…

BONUS

Ce sont des bonus très intéressants que l’on peut découvrir dans l’édition collector du Blu-Ray.

On peut revoir le film avec des commentaires audio, malheureusement en version originale non sous-titrées.

On peut aussi visionner 4 bandes annonces, mais pas celle du film.

Le premier bonus Sur la ligne de front parle du tournage qui s’est déroulé sur 14 jours dans le désert du Mojave aux Etats-Unis dans des conditions très difficiles. Il alterne extraits du film et du tournage et textes informatifs concernant ce dernier. On en apprend ainsi beaucoup sur le mur jouant un rôle essentiel dans l’histoire, ainsi que sur la façon dont le réalisateur Doug Liman a construit son long métrage.

Le scénariste Dwain Worrell, ayant fait des études de linguistique, axe beaucoup son histoire sur la communication et la signification des mots.

Le choix des acteurs est aussi évoqué, ainsi que la façon dont Aaron Taylor-Johnson a appréhendé son rôle en rencontrant des vétérans de la guerre et en faisant un stage de formation de sniper de 8 jours.

On apprend aussi quel a été le rôle du sniper consultant, Nicholas Irving ayant travaillé en Irak et Afghanistan.
De plus, on peut découvrir le rôle du chef opérateur Roma, Vasyanov et la façon dont il a su capter la lumière crue du soleil.

Quatre petites séquences reviennent sur le tournage. Avec Qui est Ize, on cerne un peu mieux ce personnage alors que le réalisateur Doug Liman et les deux acteurs Aaron Taylor-Johnson et John Cena s’expriment dessus.

Dans Tempêtes de sable, on découvre les conditions très difficiles de tournage sous un soleil écrasant avec une température de 43°C et des tempêtes de sable quotidiennes pouvant aller jusqu’à 80 km/h.

Tactique militaire montre comment le réalisateur et les acteurs ont pu donner tant de réalisme au film.

Enfin, Derrière le mur revient sur la façon dont le mur a été construit et est un élément essentiel de l’histoire.

  • Sur la ligne de front (11 minutes)
  • Sur le tournage (10 minutes)
    - Qui est Ize ? (3 minutes)
    - Tempêtes de sable (2 minutes)
    - Tactique militaire (3 minutes)
    - Derrière le mur (2 minutes)
  • Commentaire audio (VO)
  • Bandes annonces (8 minutes)
BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE VIDEO

- Disponibilité : DVD / Blu-Ray
- Date de sortie : 07/10/2017
- Audio : Français, Anglais, Audiodescription
- Sous-titres : Français, Sourds et malentendants
- Durée du film : 1 h 30

FICHE TECHNIQUE FILM

- Titre original : The Wall
- Réalisateur : Doug Liman
- Scénariste : Dwain Worrell
- Interprètes : Aaron Taylor-Johnson, John Cena, Laith Nakli
- Photographie : Roman Vasyanov
- Montage : Julia Bloch
- Costumes : Cindy Evans
- Décors : Jeff Mann
- Producteur : David Bartis pour Amazon Studios, Big Indie Pictures, Picrow
- Distributeur : Metropolitan FilmExport

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

The Wall



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Mes vies de chien [DVD] : La critique
Cube [DVD / Blu-Ray / VOD] : La critique
Security [DVD / Blu-Ray / VOD] : La critique
Le chanteur de Gaza [DVD / VOD] : La critique
Il Mattatore [DVD / Blu-Ray / VOD] : La critique

Bandes Annonces & Co : 17 octobre 2017
Black Panther : Marvel Studios dévoile une seconde bande-annonce
Star Trek Discovery : La saison bouclée et le nom du reste des (...)
Inhumans : Review 1.04 Make Way for... Medusa
Marvel / Fox : Les tournages de Deadpool 2 et X-Men Dark Phoenix (...)
Zombillénium : La critique
The X-Files : Robert Patrick de retour pour jouer Doggett (...)
The Talisman : Josh Boone pour adapter Stephen King
Mes vies de chien [DVD] : La critique
On s’est fait doubler : Le court-métrage réunissant les (...)