181 connectés

The Strain : Review 4.07 Ouroboros

Date : 01 / 09 / 2017 à 12h30
Sources :

Unification


Ce nouvel épisode de The Strain voit le retour de notre cher Abraham Setrakian. Il faut bien avouer qu’il nous aura bien manqué lors des premiers épisodes de cette saison, avec seulement quelques apparitions plutôt sommaires.

En guise d’introduction , nous voyons débarquer de leur avion Fet et Quilan sur le morceau Paint it Black des Rolling Stones, pour une scène d’action efficace, mais un poil frustrante, car un peu trop courte. Les deux compères veulent faire passer leur charge nucléaire sur l’île de Manhattan afin de la faire exploser, mais informé de leur arrivée par Eichorst, le Maître va tout faire pour les en empêcher. On a d’ailleurs l’occasion de découvrir que le Maître est beaucoup plus attaché à l’ancien Nazi que ce qu’on aurait pu croire et qu’il sait trouver les mots pour remotiver son plus fidèle allié.

Dutch a retrouvé Setrakian, mais ce dernier n’est pas au mieux de sa forme. Alors qu’il est inquiet de ne pas arriver à déchiffrer le Lumen correctement, sa sempiternelle mauvaise humeur ne parvient cependant pas à masquer sa bienveillance vis-à-vis de ses alliés. Fruits de sa longue et douloureuse expérience de vie, ses sages paroles résonnent dans le cœur des spectateurs avec beaucoup d’émotion, notamment lors d’une scène de confession poignante de Eph.

Enfin, la jalousie de Creem vis à vis de Gus et sa cupidité vont le pousser à trahir ce dernier de la pire des manières possibles : pas sûr que cela lui réussisse.

Depuis ce début de saison, The Strain enchaînait les péripéties de manière un trop pépère. Le tout se laissait certes regarder sans déplaisir, mais manquait quand même de mordant. Le final épique de cet épisode vient nous contredire de la plus brillante des manière en nous proposant l’une des séquences les plus réussies de l’histoire de la série. Les nombreux rebondissements conjuguent suspens et émotion avec brio. Vous aurez du mal à vous en remettre, tenez-le pour dit ! On pourra tiquer sur quelques coïncidences un peu faciles, mais elles n’enlèvent rien au plaisir qu’on a à suivre ce grand moment qui marquera un tournant certain dans les rapports entre les protagonistes.

Cet épisode semble être le précurseur de situations périlleuses aussi bien pour le Maître et ses sbires que pour la résistance. Pourvu que nous ayons de quoi faire de The Strain une série qui arrivera à marquer durablement la mémoire des spectateurs. En tout cas, si le final aussi marquant que la conclusion de cet épisode, nous ne devrions pas être déçus !

EPISODE

- Episode : 4.07
- Titre  : Ouroboros
- Date de première diffusion : 27/08/2017 (FX)
- Réalisateur : Thomas Carter
- Scénariste : Andy Iser

BANDE ANNONCE



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Cloak & Dagger : Review 1.10 Colony Collapse
Extinction : La review du film Netflix
Cloak & Dagger : Review 1.09 Back Breaker
Zoe : La review du film Netflix
Cloak & Dagger : Review 1.08 Ghost Stories
Star Trek : Ronald D. Moore parle de Star Trek, de la fatigue de (...)
BlacKkKlansman - J’ai infiltré le Ku Klux Klan : La (...)
Planet Fiction : Une convention française dédiée à la SF arrive à (...)
Treadstone : USA Network commande une série spinoff de la saga (...)
Yeti et compagnie : La bande annonce finale et des affiches (...)
Blood Rage : La critique du jeu
Netflix - Bandes annonces : 19 août 2018
Star Trek Discovery : Nouveau changement de look pour les (...)
Silent Voice : La critique
Les Tommyknockers : Jeremy Slater pour écrire le remake (...)