444 connectés

Demain et tous les autres jours : La critique

Date : 21 / 09 / 2017 à 09h15
Sources :

Unification


Demain et tous les autres jours est un très beau film sur la relation fusionnelle entre une jeune adolescente et sa mère sombrant dans la folie.

Le scénario se focalise sur une jeune fille devant s’assumer au quotidien et gérer sa mère de plus en plus perdue dans son monde intérieur. Elle doit à la fois masquer les apparences, mais aussi essayer de pousser sa génitrice à remettre les pieds sur terre.

Le film traite la folie d’une très belle façon et montre deux personnages de femmes passionnantes à suivre. Contrairement à ce que le sujet laisse à penser, on s’amuse beaucoup dans cette histoire souvent enjouée et utilisant parfois les codes du fantastique pour s’affranchir de la monotonie quotidienne.

En effet, la voix intérieure de la jeune héroïne lui vient de son rapace, une chouette chevêche, qui discute avec elle et lui sert de parent de substitution. C’est non seulement une très belle allégorie fantasmatique, mais aussi un véritable tour de force, car l’oiseau est véritable.

Cette relation étrange et poétique donne à voir de merveilleuses scènes dans lesquelles c’est de vrais personnages qui s’expriment et pas des images de synthèse.

La réalisatrice Noémie Lvovsky endosse plusieurs casquettes sur le tournage. Elle co-signe non seulement le scénario, mais incarne aussi la mère du film. Noémie Lvovsky livre d’ailleurs une interprétation toute en subtilité qui permet de s’émouvoir fortement de cette femme dérangée, mais aimante.

Sa jeune partenaire Luce Rodriguez est excellente. Cette dernière porte le film sur ses épaules et en assume parfaitement le poids, malgré des problèmes de santé qui lui ont rendu le tournage difficile.

Il faut aussi saluer la prestation vocale de Micha Lescot en volatile philosophe et affectueux.

La mise en scène de Noémie Lvovsky est très bonne et cette dernière utilise magnifiquement l’appartement où vit la famille pour lui donner une véritable âme et en faire un élément central et stabilisateur des relations entre ses protagonistes.

Demain et tous les autres jours est un film qui fait chaud au cœur et montre que l’amour n’a pas de frontière. C’est aussi une fable moderne délicate et cruelle sur la famille et la société démontrant qui les standards parentaux n’ont pas besoin d’être figés pour apporter le bonheur, comme le démontre magnifiquement la superbe scène finale.

Touchant et généreux.

IA

Demain et tous les autres jours est un film inclassable. Pour ma part, je le vois bien dans le cinéma fantastique. Non qu’il brille par des effets spéciaux sophistiqués ou nous entraîne sur une autre planète ou un autre temps.
Mieux que cela, il nous invite à partager le monde intérieur de personnages émouvants et pleins de caractère.

Mère comme fille ont un univers propre et décalé, qui donne à cette histoire une atmosphère poétique à souhait. Une histoire bien triste, si on la "lisait de l’extérieur".

Et voici, qu’invité dans leur monde, le spectateur voit les choses tout autrement et là où il aurait plaint "cette famille éprouvée" dans un contexte différent, il se surprend à goûter le sens de la vie avec plus de force que jamais.

La poésie portée à ce niveau, offre une large palette de compréhension et Noémie Lvovsky est particulièrement douée en la matière.
Son langage cinématographique me touche personnellement depuis plusieurs années. Elle atteint ici des sommets.

Un cinéma à part. Créatif et sensoriel comme on en voit assez peu. À la fois simple et généreux. Pour parler de choses complexes et difficilement exprimables.

Rare et sensible.
À voir absolument.

DB

SYNOPSIS

L’histoire de Mathilde, dont les parents sont séparés, vivant seule avec sa mère, une personne inadaptée, au bord d’une forme de démence. Elle ne sait jamais dans quel état elle va la retrouver. Alors que pour les autres mères sa mère est folle, Mathilde fait tout pour la protéger et éviter la séparation qu’elle sent proche. Un jour sa mère lui offre un oiseau qui parle. L’animal devient alors son ami et son guide.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 31
- Titre original : Demain et tous les autres jours
- Date de sortie : 27/09/2017
- Réalisateur : Noémie Lvovsky
- Scénariste : Noémie Lvovsky, Florence Seyvos
- Interprètes : Luce Rodriguez, Noémie Lvovsky, Mathieu Amalric, Anaïs Demoustier, India Hair, Julie-Marie Parmentier, Francis Leplay, Elsa Amiel, Micha Lescot
- Photographie : Jean-Marc Fabre
- Montage : Annette Dutertre, Anne Weil
- Musique : blablabla
- Costumes : Yvett Rotscheid
- Décors : Yves Fournier, Brigitte Brassard
- Producteur : Jean-Louis Livi, Sidonie Dumas, Philippe Carcassonne pour F Comme Film, Gaumont, France 2 Cinéma
- Distributeur : Gaumont Distribution

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Demain et tous les autres jours



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Jumanji - Bienvenue dans la jungle : La critique
Wonder : La critique
Ferdinand : La critique
The Florida Project : La critique
Star Wars - Les derniers Jedi : La critique
Star Wars - Les derniers Jedi : En quoi le film diffère du Réveil (...)
Jumanji - Bienvenue dans la jungle : La critique
Apple : La pomme commande une nouvelle série spatiale à Ronald D. (...)
Curiosité : Megan Fox continue de cultiver son sex-appeal pour (...)
Holly Weed : Visite du tournage
Black Lightning : Une nouvelle affiche
Bandes Annonces & Co : 17 décembre 2017
Game of Thrones : Premières infos sur la saison 8
Annihilation : La bande annonce
Wonder : La critique