384 connectés

The Leftovers : Review 3.01 The Book of Kevin

Date : 19 / 04 / 2017 à 12h15
Sources :

Unification


Malgré une seconde saison incroyable qui aura indubitablement convaincu les plus sceptiques, The Leftovers n’était pas vraiment assurée d’avoir une troisième saison à cause d’audiences très faibles. HBO, conscient de l’aura qui entoure sa série, a malgré tout commandé une ultime saison qui espérons-le arrivera à donner un sens à tous les mystères auxquels nous avons été confronté au fil des épisodes.

L’épisode commence par une longue scène d’introduction nous montrant des moments de vie d’une communauté de premiers chrétiens américains en l’attente de quelque chose de très particulier. Cette scène fait bien entendu écho avec l’étonnante séquence d’ouverture préhistorique de la deuxième saison, sauf qu’ici des liens beaucoup plus explicites avec les événements du présent finissent par se dessiner. La révélation incroyable lors du dénouement de l’épisode ne manquera d’ailleurs pas de vous enthousiasmer et de vous donner envie de découvrir la suite si vous en aviez la possibilité. Ce serait cependant une erreur, car pour reprendre les consignes données par Damon Lindelof aux journalistes américains ayant eu accès à sept des huit épisodes de cette saison, le binge watching semble au vu de cet épisode fortement déconseillé. En effet, ce premier épisode est d’une telle densité que, bousculés par les nouveaux mystères, vos interrogations et le choc de certaines scènes, un recul semble absolument nécessaire pour ne pas perdre le fil émotionnel de l’intrigue.

Une intrigue qui reprend donc trois ans après les événements qui ont eu lieu lors du final de la précédente saison. Kevin Garvey et ses proches habitent toujours Miracle et la situation de chacun d’entre eux a bien entendu évolué. Si l’épisode est un Kevin-centric, ne vous inquiétez pas, sa copine Nora, son beau-frère Matt, son voisin John et tous ceux que vous connaissez ont un temps de présence suffisant pour qu’on sache ce qu’ils sont devenus. Il y a des surprises, mais leur évolution est somme toute logique.

Si les choses semblent s’être apaisées, l’humanité tout entière semble toujours aussi proche de la folie. Alors que le septième anniversaire du Ravissement se rapproche, l’attente d’une nouvelle catastrophe, voire de la Fin du Monde est dans tous les esprits et semble propice à des débordements incontrôlables. Kevin va donc dans cet épisode être confronté à des événements faisant écho à ses deux résurrections. Ce qui semblait être un secret entre lui et les spectateurs semble ne pas être passé inaperçu auprès de son entourage et lorsque vous comprendrez toute l’ironie du titre de l’épisode, un sourire narquois ne manquera pas d’illuminer votre visage. Comme toujours dans The Leftovers, même s’il se passe des choses extrêmement tragiques, un humour salvateur est toujours présent et donne du sens à toutes les choses mystico-fantastiques auxquelles nous assistons.

Enfin, la somptueuse musique de Max Richter accompagne formidablement bien ce qui se passe à l’écran, mais le véritable choc musical de cet épisode est le morceau chrétien I Wish We’d All Been Ready utilisé lors de la séquence d’ouverture qui ne manquera pas de vous hanter longtemps après avoir vu l’épisode.

Cette entame de saison fera grandement plaisir aux fans, de plus en plus nombreux, comme nous avons pu le constater lors de l’ouverture du festival Sériemania, en présence de toute l’équipe artistique au Grand Rex. La série parviendra-t-elle à tenir son pari en proposant une conclusion définitive satisfaisante ? Ce premier épisode avait en tout cas de quoi largement nous rassurer pour la suite tout en augurant des choses toujours plus surprenantes. Pour ma part, je vais revoir une nouvelle fois l’épisode afin de savourer de nouveau toutes les subtilités (et elles sont nombreuses) qui jalonnent le récit et tâcher de leur donner du sens.

EPISODE

- Episode : 3.01
- Titre  : The Book of Kevin
- Réalisateur : Mimi Leder
- Scénaristes : Damon Lindelof & Patrick Somerville

BANDE ANNONCE



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Future Man : Review des premiers épisodes de la saison (...)
Star Trek Discovery : Review 1.09 Into the Forest I Go
Inhumans : Review 1.07 Havoc in the Hidden Land - 1.08 ...And (...)
The Orville : Review 1.09 Cupid’s Dagger
Star Trek Discovery : Review 1.08 Si Vis Pacem, Para (...)

Solo - A Star Wars Story : Chris Miller et Phil Lord parlent pour (...)
Agents OF S.H.I.E.L.D. : L’affiche de la saison (...)
Black Lightning : La date de diffusion dévoilée
Marvin ou la belle éducation : La critique
True Detective : Carmen Ejogo face à Mahershala Ali pour la (...)
La Educación del Rey : La critique
Tales From The Loop : Le Jeu de Rôle aura sa version (...)
Bambi : Huginn & Muninn célèbre les 75 ans du personnage
Bandes Annonces & Co : 20 novembre 2017
Mazinger Z Infinity : La critique