192 connectés

London House : La critique

Date : 19 / 03 / 2017 à 12h00
Sources :

Unification


London House est centré sur un jeune couple, Kate et Justin, bientôt parents et habitant le premier étage d’une belle maison londonienne. Fascinée par Theresa, également enceinte et qui a emménagée au rez-de-chaussée avec Jon, Kate va entraîner son mari dans une spirale qui va mettre son couple à rude épreuve.

Le film doit être vu comme un pur exercice de style, aux références assumées. Il n’arrive cependant pas à dépasser ses modèles. Le scénario reste cependant suffisamment bien écrit pour qu’on ne s’ennuie jamais. La descente aux enfers vécue par notre couple de trentenaires est amenée de manière intelligente et arrive à impliquer totalement le spectateur. Le casting, composé notamment de Clémence Poésy, très attachante en mère dépassée et David Morrissey (le Gouverneur de The Walking Dead), inquiétant d’ambiguïté, est très réussi.

La thématique de la parentalité est au centre du film. Est-ce l’aboutissement d’une vie de couple ? Peut-on s’épanouir lorsqu’on devient parents ? Des questions intéressantes qui interpelleront plus d’un spectateur et qui sont amenées ici très habilement par le prisme du divertissement.

La photographie, la musique et les décors siéent parfaitement à l’ambiance du film où la paranoïa, le mensonge et la manipulation sont les moteurs de l’intrigue. Les personnages ont parfois un comportement qui manque de crédibilité, mais il n’y a rien non plus de rédhibitoire.

Certains reprocheront sans doute au film son manque d’ambition, mais il n’en demeure pas moins que le réalisateur est allé au bout des choses. Le twist final, pourtant largement attendu, est réussi et laissera aux spectateurs un certain sentiment de satisfaction.

London House est une œuvre divertissante qui ravira les amateurs de thriller. À voir avec un gros seau de pop-corn et de préférence, le samedi soir !


SYNOPSIS

Dans un quartier résidentiel de Londres, Kate et Justin, trentenaires bientôt parents, occupent un grand appartement au premier étage d’une belle maison bourgeoise. Lorsque Theresa et Jon, un couple aisé également dans l’attente d’un enfant, emménagent dans l’appartement du rez-de-chaussée, les deux couples se lient d’amitié. Kate est fascinée par Theresa mais au fil d’événements troublants, elle est envahie par un sentiment d’inquiétude qui va se transformer en un véritable cauchemar.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1h26
- Titre original : The Ones Below
- Date de sortie : 22/03/2017
- Réalisateur : David Farr
- Scénariste : David Farr
- Acteurs : Clémence Poésy, David Morrissey, Stephen Campbell Moore, Laura Birn
- Photographie : Ed Rutherford
- Musique : Adem Ilhan
- Montage : Chris Wyatt
- Décors : Francesca Balestra Di Mottola
- Costumes : Sarah Blenkinsop
- Producteur : BBC Films, Cuba Pictures, Tigerlily Films
- Distributeur : Septième Factory

LIENS

- ALLOCINÉ
- IDMB

PORTFOLIO

London House



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


L’Emmerdeur : La critique
Walk With Me : La critique
Transfiguration : La critique
Un vent de liberté : La critique
Baby Driver : La critique

SDCC 2017 - Star Trek Discovery : Faire partie de l’héritage
SDCC 2017 - Blade Runner 2049 : L’inquiétante ambiguïté
SDCC 2017 - Ready Player One : Steven Spielberg et le Géant de (...)
SDCC 2017 - Battlestar Galactica : La réunion que les fans (...)
SDCC 2017 - The Flash : Une saison 4 moins sombre
SDCC 2017 - Arrow : Des histoires enfin différentes des saisons (...)
SDCC 2017 - Supergirl : Calista Flockhard sera enfin plus (...)
SDCC 2017 - Black Lightning / Legends of Tomorrow : Les infos des (...)
Ozark : Review des premiers épisodes
L’Emmerdeur : La critique