376 connectés

Le lion en hiver : La critique

Date : 16 / 03 / 2017 à 10h45
Sources :

Unification


Le lion en hiver est un film oscarisé, meilleure actrice principale, meilleure musique et meilleur adaptation, de 1968 qui est la très bonne transposition de la pièce de théâtre de James Goldman.

Le film revient sur la succession compliquée du roi Henri II d’Angleterre, époux d’Aliénor d’Aquitaine, ancienne reine de France répudiée par son mari pour cause d’incapacité de lui donner des héritiers mâles. Cette nouvelle union lui verra enfanter 5 fils et leurs prétentions à certaines régions du royaume de France seront les germes de la guerre de 100 ans.

Néanmoins, l’histoire se concentre sur quelques jours, aux alentours de Noël de l’année 1183, pendant lesquels le roi fait sortir sa femme de son emprisonnement, pour cause de conspiration contre lui. Ce rapprochement doit lui permettre de désigner son fils cadet préféré comme prétendant au trône, alors que sa femme met en avant l’aîné de ses trois fils survivants.

Le réalisateur Anthony Harvey filme son histoire comme une pièce de théâtre grandeur nature, dans un lieu presque unique, le château des festivités. Il utilise d’ailleurs les lieux à merveille pour mettre en scène complots et trahisons, manipulations et révélations.

Le casting est fort bon et on peut y découvrir les jeunes Timothy Dalton en roi de France pour la première fois sur grand écran et Anthony Hopkins en Richard, futur Cœur de lion, aîné de la famille.

Si Peter O’Toole est superbe en roi Henri II et Jane Merrow apporte de la fraîcheur en tant que sa jeune maîtresse, c’est vraiment Katharine Hepburn qui crève l’écran et éclipse tous les autres membres du casting lorsqu’elle entre en scène. Ce n’est d’ailleurs pas étonnant qu’elle ait reçu son quatrième oscar pour son interprétation de femme forte gagnant rarement ses combats contre les hommes puissants de son époque.

La composition de John Barry est très réussie et se marie à merveille avec le long métrage. Certaines mélodies restent longtemps en tête alors que l’intrigue avance et gagne en intensité.

Le lion en hiver est un très beau film montrant une période troublée de l’histoire d’Angleterre et de France alors que la succession d’un roi était en proie aux complots et trahisons. C’est aussi une interprétation collégiale impressionnante au sein de la reconstitution solide d’une époque surannée.

Avec une mise en scène bien faite et une musique fort agréable cette superbe restauration d’un film des années 60 mérite vraiment de retrouver le chemin des grands écrans pour être (re)découvert par une nouvelle génération de spectateurs.

Historique et manipulateur.

SYNOPSIS

Intrigues et meurtres autour de la succession d’Henry II, roi d’Angleterre au XIIè siècle, et qui réunit sa femme Eléonore d’Aquitaine, exilée, ses trois fils, leur prétendante qui est aussi sa maîtresse, et le frère de cette dernière, le roi de France Philippe II.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 2 h 14
- Titre original : The Lion in Winter
- Date de sortie : 22/03/2017
- Réalisateur : Anthony Harvey
- Scénariste : James Goldman
- Interprètes : Peter O’Toole, Katharine Hepburn, Anthony Hopkins, Nigel Terry, Timothy Dalton, John Castle, Jane Merrow, Nigel Stock
- Photographie : Douglas Slocombe
- Montage : John Bloom
- Musique : John Barry
- Costumes : Margaret Furse, Lee Poll
- Décors : Lee Poll
- Producteur : Martin Poll pour Haworth
- Distributeur : Les Acacias

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Un vent de liberté : La critique
Baby Driver : La critique
Afrika Corse : La critique
Le lauréat : La critique
Une femme fantastique : La critique

Star Wars - Han Solo : Ron Howard présente Chewbacca et Lando (...)
SDCC 2017 - Inhumans : Les 3 membres clés de la famille (...)
Deadpool 2 : Réunion avec Leslie Uggams
Spider-Man - Homecoming 2 : Le film trouve son réalisateur
The Strain : Review 4.01 The Worm Turns
Hellboy Rise of the Blood Queen : Un autre chemin
Ant-Man & The Wasp : Walton Goggins s’invite au (...)
Chronique d’un amour [DVD] : La critique
Japan Expo 2017 : Le parcours du maître de l’animation (...)
Buena Vista Social Club - Adios : Le concours