543 connectés

Nains : La critique du tome 1

Date : 12 / 01 / 2017 à 08h00
Sources :

Unification France


Redwin de la Forge
Nains, tome #1

  • Éditeur : Soleil Prod
  • Scénariste : JARRY Nicolas
  • Dessinateur : GOUX Pierre-Denis
  • Date de sortie : 03/06/2015
  • Série : NAINS
  • Collection : Heroic fantasy
  • Pages : 56
  • Taille : 23,4 x 32,3 cm
  • ISBN : 978-2-302-04644-3
  • Prix : 15,50 €

Nains, la nouvelle grande saga Fantasy ! Une histoire des plus poignantes ! Une tragédie épique !

Redwin, fils d’Ulrog, a grandi auprès d’un père aimant et attentif à son apprentissage de la forge. Mais, autrefois admiré de tous, Ulrog ne veut plus créer d’armes runiques. À compter de ce jour, Ulrog le forgeron est devenu Ulrog le Lâche. 
Humilié, fou de rage, Redwin est prêt à tout pour s’éloigner de son père et devenir un seigneur des runes : le maître forgeron et maître combattant de l’ordre de la Forge.
 Contre la volonté de son père, il se rend à la forteresse-état retrouver son oncle, un Vénérable de l’Ordre qui accepte de lui enseigner le combat et la forge d’armes.
 Pourtant ses victoires ne lui apportent aucune paix, aucun répit, bien au contraire, sa haine envers son père grandit de jour en jour. Dévoré par sa propre colère, Redwin deviendra seigneur des runes. Loin d’être un aboutissement, ce sera le début d’un long calvaire...

Décryptage :
Redwin, combattant émérite, est sur le point de livrer son dernier combat et fait le point sur sa vie, juste avant de partir pour l’arène. Fils d’Ulrog le grand Forgeron, Redwin enfant ne comprend pas pourquoi son père refuse de lui apprendre à forger des armes. Ce n’est pas la vie qu’il souhaite, il est ambitieux, souhaite être reconnu et devenir le plus puissant des nains, le Seigneur des runes puis Seigneur de guerre. Pour cela il lui faudra quitter le foyer familial, contre l’avis de son père et rejoindre son oncle qui voit en lui un digne successeur. L’ascension sera rude et ne se fera pas sans écueils et les récompenses liées à cette vie seront-elles à la hauteur de ses attentes ?

C’est une histoire assez classique, le jeune homme qui renie sa famille pour partir s’entrainer avec son oncle, qui deviendra son mentor et père de substitution et qui en fera son poulain. L’entrainement ne sera pas celui escompté mais au final, l’oncle en fera un champion. A coup de sueur, de sang et de détermination, les combats clandestins se montent maintenant en plein jour, l’ancien forgeron est devenu un guerrier/forgeron redoutable et charismatique en quête de l’arme parfaite. Comme s’il devait se prouver quelque chose ou prouver quelque chose à quelqu’un. Ce ne sont pas que des guerriers qu’il devra combattre, mais ce sera aussi ses propres démons.

L’univers développé dans la série de BD Elfes était déjà particulièrement complet et étendu, voici qu’il le devient encore plus avec cette nouvelle série, Nains, qui prend place dans le même univers créé par Jean-Luc Istin et Nicolas Jarry. C’est ici Nicolas Jarry qui écrit les scénarios des 5 premiers tomes qui sont dessinés par 5 artistes différents. Tout comme la série Elfes, prévue à l’origine sur 5 tomes et qui compte un 16ème tome depuis le mois de janvier, la série Nains devrait elle aussi connaitre le même succès et ce n’est pas le 6ème tome sorti aussi en janvier qui me fera mentir.

Le dessin est dynamique et magnifique, finement ciselé, bourré de détails et de couleurs. L’histoire se centre sur la quête identitaire, le parcours initiatique de Redwin qui en sont la force. Ses choix, ses regrets, ses victoires, ses déceptions et les rapports avec son père, forgent son identité et nous accompagnent tout le long de son parcours qui ne sera pas sans résonner dans les nôtres.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Lady Mechanika : La critique du tome 2
La nuit des morts vivants : La critique du tome 3
14 - 18 : La critique du tome 8
Harry Potter - Le Traité des baguettes : La critique
Lost in Bill Murray : La critique
Star Wars - Les derniers Jedi : De superbes photos du (...)
Jean-Claude Van Johnson : Review de la Saison 1
A Ghost Story : La critique
Aquaman : Le réalisateur fait le point sur les méchants
Kidnap [DVD / Blu-Ray / VOD] : La critique
Frontier : Netflix commande une saison 3
Gene Tierney, une star oubliée : La review
Star Wars - Les derniers Jedi : En route pour battre Le réveil de (...)
Bandes Annonces & Co : 18 décembre 2017
Star Wars - Les derniers Jedi : En quoi le film diffère du Réveil (...)