329 connectés

Cinemateaser : Le numéro 57 en kiosque

Date : 17 / 09 / 2016 à 10h30
Sources :

Cinemateaser


Voici le communiqué de presse de la rédaction de Cinemateaser pour le lancement de leur cinquante septième numéro :

En cette rentrée où sortent de nouveaux BEN-HUR et 7 MERCENAIRES, et alors que la série citationnelle STRANGER THINGS a suscité des débats enflammés tout l’été, Cinemateaser a voulu poser une question simple : peut-on tout remaker ? Plutôt que de râler une énième fois contre la tendance des studios hollywoodiens à ne pas diversifier leur offre, nous avons essayé de creuser davantage la question, de comprendre cette tendance du « refaisage » et de se demander pourquoi l’on refusait au cinéma ce que d’autres domaines ont élevé au rang d’art. Pour illustrer notre propos, nous avons choisi un acteur que nous voulions depuis longtemps honorer en couverture, Denzel Washington, l’un des héros des 7 MERCENAIRES version Antoine Fuqua. En kiosques le 7 septembre.

LES 7 MERCENAIRES : Après TRAINING DAY et EQUALIZER, Antoine Fuqua retrouve Denzel Washington pour LES 7 MERCENAIRES, remake du western réalisé en 1960 par John Sturges – et lui-même remake des SEPT SAMOURAÏS d’Akira Kurosawa. Une nouvelle version évidemment contestée dès qu’elle a été mise en chantier. Avec le réalisateur, qui défend son projet avec flegme et assurance, on aborde notamment la dimension politique de ce remake.

PEUT-ON TOUT REMAKER ? : Depuis une dizaine d’années, le cinéma hollywoodien semble en mode repeat, visiblement incapable d’inventer de nouvelles recettes, de proposer un nouvel imaginaire aux millenials. Mais cette tendance est-elle si problématique ? Que révèle-t-elle sur notre époque ? Vit-on réellement dans une époque de nostalgie galopante et créativement en berne ? On a huit pages pour en discuter.

INTERVIEW / BEN FOSTER : Son imparable performance fait partie des toutes premières raisons d’aller voir l’excellent COMANCHERIA de David Mackenzie. Habitué des personnages borderline, sautant sans sourciller du drame indé à l’actioner, Ben Foster est un acteur monstre entouré d’un voile de mystère. Qu’on a essayé de lever avec lui, lors d’une rencontre au Festival de Cannes.

KUBO ET L’ARMURE MAGIQUE : Voilà des années que l’on défend en nos pages le travail des studios d’animation Laika. Après l’avoir maintes fois interviewé pour son travail de producteur, animateur et accessoirement PDG de la société, on parle cette fois au Travis Knight réalisateur. Avec KUBO, son premier long, il signe le film le plus ambitieux et le plus abouti de son studio, un chef-d’œuvre du genre – un chef-d’œuvre tout court. Dans un long entretien, il se confie à Cinemateaser sur le côté très personnel de KUBO, ses influences et ses désirs de cinéaste.

WAR DOGS  : Plus connu pour ses grosses déconnades type VERY BAD TRIP, Todd Phillips change légèrement son fusil d’épaule avec WAR DOGS, chronique de l’ascension et de la chute de deux slackers vendeurs d’armes. Une histoire inspirée de faits réels pour laquelle le réalisateur mélange comédie, drame et politique : il décode pour nous la sève de WAR DOGS. En bonus, une interview avec Jonah Hill qui livre dans WAR DOGS une performance mi-clownesque mi-démoniaque des plus impressionnantes.

DON’T BREATHE : Révélé par le gorissime remake de EVIL DEAD, l’Uruguayen Fede Alvarez, toujours produit par son mentor Sam Raimi, revient avec DON’T BREATHE, thriller horrifique dont la redoutable efficacité risque bien de marquer l’année. On a joint le jeune cinéaste au téléphone pour lui parler de mise en scène dans l’obscurité totale, d’inversion des codes du home invasion et de la place du genre à Hollywood.

POSTER POSSE  : Vous avez sans aucun doute déjà vu sur Internet une des créations émanant du Poster Posse, collectif d’une quarantaine d’artistes rejouant la culture pop contemporaine à coup d’affiches ravageuses. Et si le poster art parvenait à bousculer peu à peu les codes et la manière dont Hollywood vend ses films ? On a posé la question aux co-créateurs du Poster Posse, Don et Rebecca Thompson, ainsi qu’à quatre artistes du Posse : Simon Delart, Patrick Connan, Andy Fairhurst et Matt Needle.

STRANGER THINGS : Série phénomène de l’été, source de controverses diverses et variées, autant adorée que répudiée, STRANGER THINGS n’en demeure pas moins d’une vraie richesse, notamment dans sa manière d’aborder les relations familiales. Alors on pose la question : STRANGER THINGS, série familialiste ou manifeste post-moderne ? Vous avez quatre heures.

THE GET DOWN, série fusion ? Autre événement de l’été Netflix avec STRANGER THINGS, THE GET DOWN revient sur les origines du hip hop dans le Bronx de la fin des années 70. Une histoire d’amour et d’amitié comme les affectionne le cinéaste Baz Luhrmann, showrunner et réalisateur du premier épisode. Avec THE GET DOWN, il fait notamment le portrait de cultures qui s’entremêlent et s’influencent.

Et aussi : C’est quoi un film de Brad Furman ? / Quelle place pour Rob Reiner dans le système actuel ? / Wagner Moura : Escobarmania, est-ce bien raisonnable ? / LA DANSEUSE : le retour du beau ? / Et si on vous présentait Podz ? / Previews : TRAINSPOTTING 2, JUSTICE LEAGUE…


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Cinemateaser : Le numéro 69 en kiosque
Cinemateaser : Le numéro 68 en kiosque
Cinemateaser : Le numéro 67 en kiosque
Cinemateaser : Le numéro 65 en kiosque
Cinemateaser : Le numéro 62 en kiosque
Star Wars - Les derniers Jedi : De superbes photos du (...)
Jean-Claude Van Johnson : Review de la Saison 1
A Ghost Story : La critique
Aquaman : Le réalisateur fait le point sur les méchants
Kidnap [DVD / Blu-Ray / VOD] : La critique
Frontier : Netflix commande une saison 3
Gene Tierney, une star oubliée : La review
Star Wars - Les derniers Jedi : En route pour battre Le réveil de (...)
Bandes Annonces & Co : 18 décembre 2017
Star Wars - Les derniers Jedi : En quoi le film diffère du Réveil (...)