368 connectés

Polar : La critique du tome 1

Date : 24 / 05 / 2016 à 08h51
Sources :

Unification France


Polar
Tome 1 : Venu du froid

  • Scénario : Victor Santos
  • Dessin : Victor Santos
  • Editeur : Glénat
  • Collection : Comics
  • Genres : Thriller-Policier, Graphisme - Audace du dessin
  • Date de sortie : 13 janvier 2016
  • Nombre de pages : 176
  • ISBN : 9782344012079
  • Format : 232 x 170 mm
  • Prix : 15.95 €

Lire un extrait

Tuer ou être tué ? Telle est la question. Black Kaiser a la réponse.

Sorti de force de sa retraite, le plus grand espion de la planète – l’ex-agent connu sous le nom de « Black Kaiser » – est à présent menacé de mort. Dans un affrontement sans merci contre son ancien employeur, l’agence « Damoclès », Black Kaiser va devoir faire face à un expert de la torture psychotique ou à une tueuse rousse aussi belle que fatale. Sa mission ne s’achèvera que s’il meurt ou s’il tue tous ceux qui se mettront en travers de son chemin… et mourir n’est pas dans ses habitudes.

Dans un véritable tour de force visuel hérité de Frank Miller et Mike Mignola, Victor Santos (Furious) signe un récit noir comme un café bien serré. Une histoire de vengeance brutale et sans temps mort dont la violence est aussi graphique...

Décryptage
Quelque part dans les montagnes enneigées du Nord des Etat-Unis, Black Kaiser, ancien agent légendaire dans le milieu, est dérangé dans le calme de sa retraite par un commando venu pour le réduire au silence. Sauf qu’il en faudra plus pour l’inquiéter et c’est sans grand mal qu’il viendra à bout de ce petit groupe d’ennemis l’ayant sous-estimé. Pour s’en sortir et ne plus être inquiété, il va falloir remonter à la source et se débarrasser de ceux qui en veulent à sa peau.

Nouvel OVNI chez Glénat Comics, après Sex Criminal et Shaolin Cowboy, voici Polar, venu du froid, un Comics au format original plus large que haut (à l’Italienne, 23 cm de largeur pour 17 cm de hauteur). C’est une histoire plutôt silencieuse comme son héros taiseux, qui ne parle que lorsque c’est nécessaire. Sorte de James Bond mélangé à un Rambo surentrainé à la retraite, Black Kaiser est le héros malgré lui de cette aventure qui le voit traqué par Damoclés, une puissante organisation secrète. Mais l’un comme l’autre sont assez clichés, voir plutôt convenus.

Attention, graphiquement, la BD est une véritable réussite, construite visuellement uniquement sur 3 tons, du noir et blanc et des touches de rouge, mais qui donne parfois l’impression de l’inversement des couleurs comme si l’auteur utilisait un négatif. Avec toujours un rouge pour le sang et la rage et quelques autres détails. Bien évidemment, impossible de ne pas penser à Sin City du maître Miller pour le côté graphique polar noir, ultra violent et sexy mais la comparaison s’arrête très vite ici. Même si le contenant laisser présager d’une énorme surprise, il faut avouer que le soufflet redescend après le premier acte. Le contenu n’est pas assez riche, après cet assaut sur le héros, l’histoire devient trop basique. On a du mal à comprendre véritablement où veut nous mener l’histoire. Vengeance, règlement de compte, jalousie…

Mais force est de reconnaitre que d’un point de vue du style c’est une véritable réussite, le découpage est nerveux, très cinématographique dans les scènes d’action (majoritaires). La violence est omniprésente, très graphique, l’ambiance lourde. Victor Santos (Furious et Black Market chez Glénat Comics) propose un travail remarquable de conception et juste pour ça la BD ou plutôt l’exercice de style (hommage à Sin City ? mais pas que) vaut le déplacement. Chef d’œuvre ou plagiat raté ? A vous de juger.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


L’homme de l’année tome 13. 1888 : La critique
14 - 18 : La critique du tome 9
Spoiler Alert : La critique
Five Ghosts : La critique du tome 3
The X-Files : La critique du tome 5
Star Trek Discovery : Les promesses de Wilson Cruz pour la saison (...)
Star Wars Resistance : La bande-annonce de la nouvelle série (...)
Ant-Man et la Guèpe : Les concept-arts de Ghost - première (...)
Les vieux fourneaux : La critique
Trailers voDvd & co : 20 août 2018
Stars 80 la suite : Les résultats du concours
Ki-oon : Les sorties d’août 2018
Confort de jeu : Une sélection de tapis
Bandes Annonces & Co : 20 août 2018
Star Trek : Ronald D. Moore parle de Star Trek, de la fatigue de (...)