85 connectés

Mentalist : Bruno Heller, Robin Tunney et le final matrimonial et menaçant

Date : 25 / 02 / 2015 à 11h30
Sources :

TV Line


Jane sera en fâcheuse posture jusqu’à la fin. Mais il aura tenu sept saisons, comme promis !
C’est toujours étonnant quand une série télé parvient à son terme conformément à ce qui était prévu par son créateur. Et c’est ce que le show de CBS The Mentalist a fait le mercredi 18 février dernier. Avec un double épisode final, de cette septième saison d’adieu.

Au cours de la première partie Brown Shag Carpet, Jane revenu au FBI a rejoint l’équipe pour mener la chasse à un nouveau tueur en série, qui semble faire une fixation sur les médiums. Enfin dans la seconde partie et véritable final, White Orchids, Lisbon accepte la demande en mariage de son consultant, alors que le tueur menace leurs noces de sa vengeance.

Bruno Heller et Robin Tunney ont commenté ensemble ce final, pour TV Line. Avec humour et dérision, ils ont répondu aux questions de Matt Webb Mitovich, avec une joie non dissimulée. Plaisantant, sans la moindre nostalgie sur ce final, final.

Bruno Heller indique que les deux épisodes respectent la forme habituelle et peuvent être vus séparément, même si l’arche narrative est en continuité. Il se veut respectueux du pacte passé avec les spectateurs depuis le début de la série. Et livrer un show comme il a toujours été. Une série policière noire, doublée d’une comédie romantique, développée en parallèle. "C’est la lumière conquérant les ténèbres, mais vous devez commencer dans la nuit pour faire jaillir la lumière" explique Heller. "C’est ce que sont ces deux épisodes- autant qu’un adieu et un remerciement destiné au public avec autant de sincérité que possible."

Le nouveau tueur en série n’aura pas de surnom comme John Le Rouge, répond Heller à la question de son identité et de son hypothétique présence préalable dans la série.
" Ce n’est pas quelqu’un qu’on a vu plus tôt" affirme-t-il. "Il s’appelle Lazare et il a une bizarre obsession pour les médiums..."

Sur la question du retour de Jane, Robin Tunney estime qu’il "revient parce qu’il le veut bien." Elle pense "qu’il a réalisé dans un sens, qu’il a besoin d’elle. (De Lisbon)
Elle nous apprend que "le premier des deux épisodes est le plus noir. Comme une sorte de nuit avant l’aube, car la série s’achève sur une note vraiment optimiste."
Elle trouve "plus important que les fans soient contents du dénouement alors que tant de changements sont intervenus tout au long du show. Cela donne à Jane et Lisbon l’occasion d’avoir un vrai avenir. Comme une porte qui s’ouvre sur une nouvelle vie pour eux." Et elle est très enthousiaste à ce sujet. Et pense que les fans vont apprécier et c’est le plus important à ses yeux.
Quand on lui demande ce qui l’a le plus touchée de lire le script de ce final ou de le jouer, elle répond sans hésiter le jouer ! "Vous savez cela reste le meilleur job de ma vie. Je me sens si chanceuse d’avoir partagé cette aventure avec un groupe de gens aussi talentueux et qui sont de formidables êtres humains. Et de nommer le producteur Chris Long, "un gars si extraordinaire. Tout comme Bruno et Simon (Baker)... Le plus beau et le plus difficile boulot de ma vie, parce que le calendrier et la demande étaient énormes."
"Nous avons tournés 24 épisodes par an, les cinq premières années, puis 22. Et c’est un sacré travail. Et nous étions toujours tous ensemble."

Quand on demande à Bruno Heller s’il aurait parié sur les chances d’un mariage entre ses deux protagonistes au début de la première saison, il doit bien reconnaître qu’il n’aurait pas misé un kopec. Même s’il avoue que cela lui avait traversé l’esprit. Cela est rapidement devenu une évidence, néanmoins. " On y pense immédiatement, il suffit de regarder ces deux là faire leur boulot. Lisbon est une forme de lumière dans la série, et Jane, celui qui se consumait en quelque sorte dans le noir- et tout à coup apparaît ce rayon de lumière, un rayon d’espoir, de se voir un jour faire enfin quelque chose de sa vie, à nouveau. Une personne qui pourra l’aider enfin à découvrir ce qu’il veut."
Et Robin de plaisanter sur le sort auquel a échappé Lisbon en sept saisons. Elle se réjouit de ne pas avoir été enlevée par John Le Rouge. Et surtout de ne pas avoir été sa victime !
Quant au mariage dont les photos inondent déjà Internet depuis quelques jours... et bien oui, ce sera un "beau mariage" ! "Teresa méritait un beau mariage et une fin heureuse à son histoire" se réjouit encore Robin.

Une conclusion digne d’un conte de fées... "Ils se marièrent, furent heureux et eurent beaucoup d’enfants..."


Mentalist est Copyright © Warner Bros. Television et Primrose Hill Productions Tous droits réservés. Mentalist, ses personnages et photos de production sont la propriété de Warner Bros. Television et Primrose Hill Productions.



 Charte des commentaires 


Mentalist : Bruno Heller, Robin Tunney et le final matrimonial et (...)
Mentalist : Patrick Jane à la retraite, Simon Baker offre sa DS à (...)
Mentalist saison 7 : L’interview d’un trio (...)
Mentalist saison 7 : Retour vers le final
EXCLUSIF - Mentalist : Thierry Ragueneau, la voix de Simon Baker, (...)
Agents of S.H.I.E.L.D. : La série déjà renouvelée pour une (...)
Overlord : La critique
Alien Awakening : Et sinon quoi de neuf monsieur Scott (...)
Jack Reacher : Une série en préparation
Robin des bois : Les affiches personnages
Trailers voDvd & co : 18 novembre 2018
Shadowrun 5ème édition : La critique du supplément Lockdown
Bandes Annonces & Co : 18 novembre 2018
Crossover DCTV 2018 - Elseworlds : L’événement se montre en (...)
Morbius The Living Vampire : Jared Leto dit adieu à sa (...)