Star Trek Transfiguration : Au tour de la série Star Trek The Next Generation !

Date : 03 / 10 / 2011 à 00h20
Sources :

Source : Unification



Les rumeurs fusaient sur la toile américaine depuis plusieurs mois, mais c’est désormais officiel : la série la plus populaire de la franchise Star Trek sera entièrement remasterisée en full HD pour 2012, telle que l’a été la série originale à partir de 2006.

Les séries Star Trek TNG, DS9, et Voyager furent comme la plupart de leurs homologues des années 80 et 90 tournée sur pellicule 35 mm, mais ensuite intégralement post-produites (c’est-à-dire aussi bien pour le montage que pour les effets spéciaux) en vidéo NTSC 4/3 ! Or ce qui était acceptable selon les standards télévisuels des eighties et des nineties a progressivement cessé de l’être avec l’avènement du tout numérique puis de la haute définition ! Ainsi les éditions DVD américaines et européenne des 3 séries possèdent une qualité d’image tout à fait indigne du standard DVD… et a fortiori du standard Blu-Ray qui s’impose sur le marché ! La faute n’incombe ni à l’encodage MPEG2 ni à la compression DVD, mais tout simplement au master (analogique NTSC) de qualité insuffisante pour exploiter convenablement le format DVD ou télévisuel numérique même SD.


Se contenter d’un upscaling SD->HD de Star Trek TNG relèverait d’une pure escroquerie commerciale, comme l’a d’ailleurs prouvé l’un des bonus de l’édition Blu-Ray de la saison 2 de La Série Originale (à savoir une version upscalée en 1080i du master NTSC de l’épisode hommage DS9 05x06 Trials And Tribble-ations (Épreuves et tribulations)… ne se distinguant visuellement en rien de sa version DVD). En fait, une édition Blu-Ray digne de ce nom, c’est-à-dire apportant une véritable valeur ajoutée aux éditions DVD existantes impose de reprendre la postproduction de Star Trek TNG à zéro ! Il s’agit donc de refaire non seulement tous les SFX en full HD (1080p) comme dans le cas de Star Trek TOS, mais également tout le montage à partir de la pellicule argentique de tournage (ce que le remastering de TOS n’avait en revanche pas nécessité, son master étant argentique). Et là, il n’est pas "seulement" question de 80 épisodes sur trois saisons, mais de 178 épisodes sur sept saisons !


Si le remastering de La série Originale avait été initié par Rick Berman (et réalisé par ses collaborateurs David Rossi et le couple Okuda) en 2006 en guise de cadeau d’adieu à la franchise qu’il avait si bien servi durant presque 20 ans, le remastering de TNG – lui-même envisagé dès 2006 – n’est manifestement plus supervisé par la même équipe, à l’exception notoire du "gardien du temple" Michael Okuda. L’auteur de Star Trek Encyclopedia maintient ainsi la continuité envers le Star Trek roddenberrien-bermanien, et garantit le respect scrupuleux du matériau originel.Travail titanesque s’il en est que CBS-Paramount a entrepris depuis le début de l’année 2011, déjà bien avancé selon certaines sources, et dont un échantillon composé du pilote (ST TNG 01x01+01x02 Encounter At Farpoint (Rendez-vous à Farpoint)) et de deux épisodes cultes (ST TNG 03x17 Sins Of The Father (Les péchés du père) et ST TNG 05x25 The Inner Light (Lumière intérieure)) sera proposé à la vente en Blu-Ray le 31 janvier 2012 (sous le titre Star Trek The Next Generation - The Next Level) aussi bien aux USA qu’en Europe. Suivront alors en cours d’année 2012 les publications progressives en Blu-Ray des sept saisons remasterisées de TNG !


Les nouveaux SFX de la série remasterisée seront bien entendu intégralement réalisés en CGI. Le touchant final d’Enterprise (04x22 These Are The Voyages (Le dernier voyage)) produit en 2005 avait d’ailleurs donné un très bel aperçu d’un tel remastering, puisqu’il comprenait les stock shots de plusieurs scènes de la série Star Trek TNG transférées en full HD depuis la pellicule d’origine, ainsi qu’un USS Enterprise D entièrement recomposé en images de synthèse.


Une seule incertitude demeure : le ratio du remastering HD de Star Trek TNG, soit 4/3 (1.33:1) à l’instar de celui de TOS (le plus probable malheureusement), soit 16/9 (1.78:1), soit intermédiaire (1.5:1).Soyons toutefois équitables : les SFX originels de ST TNG - à base de maquettes - étaient en eux-mêmes (hors considération de faible qualité vidéo) superbes (avec de magnifiques effets de perspective et un puissant sentiment de matérialité), au contraire des SFX originels fort médiocres de TOS. Mais toute tentation de "fétichisme" devrait s’estomper à la volupté de pouvoir revivre l’épopée mythique du Big D et contempler les visages légendaires de Jean-Luc Picard & Data sur grand écran de vidéoprojection full HD sans avoir la perpétuelle impression d’être affligé d’une myopie aiguë.Ainsi transfigurée, Star Trek The Next Generation réussira peut-être même à atteindre – notamment dans le monde francophone – un nouveau public, davantage sensible à la forme qu’au fond.


Economiquement, ce sont les produits dérivées (coffrets Blu-Ray et DVD) et le second marché (diffusions et rediffusions en syndication) qui financent pareil remastering, et non le succès commercial du reboot de J.J. Abrams (pour mémoire, le remastering de TOS avait été entrepris à l’ère de Rick Berman, avant qu’un quelconque reboot ne soit envisagé). En effet, la Paramount génère ses plus importants bénéfices sur les goodies, car tel est le lot des univers de fiction immersifs portés par leurs fans. Les trekkers se voient ainsi "récompensés" d’être les éternelles vaches à lait de la célèbre major, prêts à payer encore et toujours leur écot pour d’énièmes rééditions de Star Trek. Ce n’est donc malheureusement pas demain la veille que les autres chefs d’œuvres de la SF télévisuelle accablés de masters NTSC médiocres, tels Babylon 5 ou Quantum Leap (Code Quantum), connaîtront semblable upgrade cosmétique. Et pourtant, elles le mériteraient autant que Star Trek.


De la franchise au jour d’aujourd’hui, seuls sont disponibles en full HD et en Blu-Ray les 80 épisodes de Star Trek TOS (avec de nouveaux SFX) et les 11 films (avec leurs SFX originels). La série préquelle Enterprise ayant été quant à elle intégralement post-produite (et même tournée pour sa quatrième saison) en full HD, ses 98 épisodes sont également disponibles d’ores et déjà en HD (uniquement sur le marché américain en diffusion TV et téléchargement VOD), mais hélas pas encore en Blu-Ray.

Une version HD des 178 épisodes intégralement reliftés de ST TNG complètera donc élégamment ce tableau de chasse durant l’année 2012 (voire 2013 pour les dernières saisons), dont les sorties de coffrets seront probablement en partie synchronisées sur l’arrivée de Star Trek 12 dans les salles obscures puis dans les bacs. La philosophie de la Paramount n’étant pas celle de George Lucas, il est très probable que cette future édition de Star Trek TNG laisse à chaque spectateur le choix des SFX (les nouveaux en CGI full HD, ou les anciens à maquettes upscalés), à l’instar de l’actuelle édition Blu-Ray de TOS.

Il reste maintenant à espérer que les séries Star Trek DS9 (176 épisodes) et Voyager (172 épisodes) suivent le même chemin que TNG, ce qui n’est malheureusement pas garanti, tant le travail de re-post-production serait là aussi colossal.


Star Trek est Copyright © ViacomCBS Tous droits réservés. Star Trek et toutes ses déclinaisons, ses personnages et photos de production sont la propriété de ViacomCBS



 Charte des commentaires 


Star Trek - La Nouvelle Génération : 35 ans et toutes ses dents (...)
R.I.P. Nichelle Nichols : L’interprète de Uhura dans Star (...)
SDCC 2022 - Star Trek : William Shatner à l’honneur
Star Trek : De Picard à Strange New Worlds pour Jonathan (...)
Star Trek : Jonathan Frakes dans tous les cadrans de (...)
Mercredi : La série Famille Addams de Netflix plus forte que (...)
The Boys : Rosemarie Dewitt en renfort pour la saison (...)
Les bonnes étoiles : La critique
PIFFF 2022 : Son histoire en BA
Knock at the Cabin : L’affiche du prochain M. Night (...)
Prime Video - Bandes annonces : 4 décembre 2022
Monster of the Week : La critique des 6 nouveaux cadres (...)
Netflix - Bandes annonces : 4 décembre 2022
Le Chat Potté 2 - la dernière quête : La critique
Willow : Un début de série riche en enseignements (SPOILERS)