453 connectés

Caprica / Stargate Universe SGU : Ne les enterrons pas trop vite

Date : 12 / 10 / 2010 à 00h20
Sources :

Source : Airlockalpha



Les taux d’audience de Caprica et Stargate Universe ne sont pas ce qu’on peut espérer de mieux, mais ça ne veut pas dire que ce soit la fin pour autant.

C’était du moins le message des huiles de Syfy au lancement de la conférence de presse pour la rentrée 2010 à Orlando (Floride), ce dimanche soir.

Le président de Syfy, Dave Howe était parmi ceux présents cette année (avec le président sortant de la NBC Universal que les rumeurs plaçaient également à Orlando ce week-end), pour présenter non seulement la programmation de Syfy pour cette rentrée, mais également pour promouvoir le parc Universal Orlando, les Halloween Horror Nights XX et sa nouvelle attraction Harry Potter aux Islands of Adventure.


Howe lui-même n’a pas osé s’avancer sur le destin des deux séries qui ont rejoint la case horaire du mardi soir en septembre, mais d’autres on déclaré qu’il n’y avait pas encore assez d’infos pour prendre une décision.

« Ils n’ont diffusé qu’un épisode ou deux pour l’instant, et ce n’est pas assez, » a confié un des employés de Syfy. « On n’a pas encore les chiffres pour le visionnage en différé, et ces sont deux séries qui marchent très bien avec ce concept. »

Le fait est que Caprica et SGU sont diffusées un soir où la concurrence est très forte entre les programmes et que donc, certains téléspectateurs peuvent préférer de regarder autre chose et d’attendre le différé.


Bien que cela puise aider l’audience globale, les téléspectateurs qui seront en décalages, ne sont pas traités de la même manière puisqu’il est peu probable qu’ils restent regarder les pubs – un composant nécessaire au financement des séries.

L’optimisme est encore de mise, mais Caprica et Stargate Universe ne sont pas encore sorties d’affaire. Le succès du visionnage en différé est une chose, mais la stabilisation – ou encore mieux – l’augmentation du taux d’audience serait la bienvenue. Si ça n’arrive pas, rien ne pourra sauver l’une ou l’autre des séries.

En tous cas pour l’instant, Syfy n’a qu’un message pour les téléspectateurs américains : Continuer de regarder et garder espoir.


Caprica est Copyright © NBC Universal Television et David Eick Productions Tous droits réservés. Caprica, ses personnages et photos de production sont la propriété de NBC Universal Television et David Eick Productions.



 Charte des commentaires 


Caprica : La série se termine comme on s’y attendait
Caprica : Eric Stoltz reconnaît que les fans n’ont pas aimé (...)
Caprica : Les cinq derniers épisodes sont les meilleurs !
Caprica : On ne télécharge plus les Cylons, mais les (...)
Caprica : Syfy liquide la série en janvier
Avatar 2 : Le plein d’infos sur la suite du film de James (...)
Nightflyers : Syfy a annulé la série
Dune : L’acteur pour interpréter Piter De Vries a été (...)
Triple frontière : Nouvelle bande annonce du film Netflix
Amazon Studios : Changement de stratégie pour les films (...)
War For Cybertron : L’histoire d’origine des (...)
True Detective : Review 3.07 The Final Country
Food Evolution : La critique
Grâce à Dieu : La rencontre avec François Ozon
Kinotayo : Le bilan