407 connectés

Iron Man 3 : La critique

Date : 22 / 04 / 2013 à 00h00
Sources :

Source : Unification France


SYNOPSIS


Tony Stark, l’industriel flamboyant qui est aussi Iron Man, est confronté cette fois à un ennemi qui va attaquer sur tous les fronts. Lorsque son univers personnel est détruit, Stark se lance dans une quête acharnée pour retrouver les coupables. Plus que jamais, son courage va être mis à l’épreuve, à chaque instant. Dos au mur, il ne peut plus compter que sur ses inventions, son ingéniosité, et son instinct pour protéger ses proches.
Alors qu’il se jette dans la bataille, Stark va enfin découvrir la réponse à la question qui le hante secrètement depuis si longtemps : est-ce l’homme qui fait l’armure ou bien l’armure qui fait l’homme ?



NOTRE AVIS



Avis de Géraldine H. :


Retournons dans le passé, au 30 avril 2008 pour être exact. Ce jour béni où Tony Stark et Iron Man prenaient vie sous nos yeux, dans un film bourré d’action et d’humour.
Robert Downey Jr donnait vie au playboy milliardaire, s’imposant comme une évidence dans le rôle. Ou plus près de nous, en avril 2012 et l’arrivée des Avengers.

Ces adaptations de l’univers Marvel, vous en mettant plein la vue en termes d’action et d’humour, que nous appelions de nos vœux mais n’osions espérer ?
Et bien ceux sont les mêmes choses que vous allez ressentir en allant voir Iron Man 3 car il faut appeler un chat un chat, et une petite merveille une petite merveille.

Iron Man 3 réussit dans tous les domaines dans lesquels nous l’attendions :

  • s’inscrire dans la continuité d’Avengers,
  • adapter fidèlement l’univers du comics,
  • intégrer deux arcs narratifs aux antipodes l’un de l’autre (le Mandarin apparu pour la première fois en 1964, et Extremis beaucoup plus contemporain),
  • ne pas renier les deux opus précédents,
  • relancer la franchise après un Iron Man 2 que l’on préférerait oublier.

Côté scénario, Shane Black fait un quasi sans faute avec une histoire qui tient la route, sans grosse invraisemblance ni raccourci et de beaux retournements de situation. Si l’on rit à l’humour du film, on rit aussi à notre propre capacité à nous faire berner.

Le film est (très) drôle, ’délivre’ comme on dit en terme d’action.
Robert Downey nous le promettait, et loin de fanfaronner, l’acteur disait vrai, il est dans chaque scène d’action. Il a beau approcher des 50 ans, et se poser des questions sur son avenir dans l’armure, on ne voit pas ce qui pourrait l’empêcher de revenir.
Les armures sont nombreuses, magnifiques, et leurs apparitions sont toujours dans un contexte particulier. Ça va vite, très vite. Peut-être même un peu trop parfois car on aimerait s’attarder sur les spécificités de ces petites merveilles qui ne se construisent pas en quelques minutes.


Côté distribution, si on connait les qualités de Robert Downey Jr et Gwyneth Paltrow (leur alchimie crève toujours autant l’écran), on retrouve avec plaisir Don Cheadle dans le rôle de Rhodes (même si personnellement je préfère Terrence Howard dans le rôle).
Et que dire de Sir Ben Kingsley dans un registre dans lequel on ne le connait pas forcément ? Chacune de ses scènes est de l’or en barre .... je ne peux pas vous en dire trop mais vraiment Sir Kingsley apporte à ce film une touche toute particulière. Très solide prestation de Guy Pearce dans le rôle d’Aldrich Killian, qui n’est pas sans rappeler celui de Sam Rockwell (Justin Hammer) dans Iron Man 2.
Jon Favreau ne bénéficie pas de nombreuses scènes mais le peu qu’il a sont prépondérantes pour la suite.

Si le chemin que suit Tony Stark dans Iron Man et Iron Man 3 semble analogue (il n’a plus rien et ne peut compter que sur lui-même pour s’en sortir), c’est la prestation de Robert Downey Jr qui fait tout .... l’acteur joue admirablement toute une palette d’émotions.
A ces côtés, le personnage de Pepper Potts a pris de l’ampleur et c’est une excellente chose, Gwyneth Paltrow est parfaite dans son interprétation de l’ex assistante devenue femme d’affaires sûre d’elle. Iron Man 3 lui permet de développer encore un peu plus ce personnage essentiel à la franchise.

Croyez moi, si vous avez vu la majorité des vidéos dévoilées par Marvel depuis quelques semaines, vous n’avez pas tout vu, le film réserve de vraies (bonnes) surprises. Comme dans tout, une même image peut avoir plusieurs significations selon son contexte, et les propos de certains sont peut-être un peu exagérés (mais c’est le jeu du buzz marketing).

Deux regrets néanmoins mais qui n’enlèvent rien au film :

  • il y avait matière à faire un film plus long (je suis curieuse de savoir quelles scènes ont été coupées au montage, vivement le Blu-Ray), on ne voit pas passer les 2h10,
  • la fin me laisse un goût amer tout en laissant espérer une suite.


Et toujours une réserve concernant la 3D car je suis sûre que l’on pouvait mieux faire avec un tel film.

Pour la scène post-générique, je vous laisse juger de sa place dans l’univers cinématographique Marvel : chemin vers Avengers 2 ou Iron Man 4 ? A vous de décider ...

Bref, en un mot comme en cent : ruez vous dans les salles le 24 avril, et les jours d’après, car c’est le genre de film à revoir tant il recèle de petits détails qui ont leur importance.

Avis de Dominique Bleuet  :

J’ai entendu dire tout au long de la promotion que ce troisième volet était le meilleur. Force est de constater qu’Iron Man 3 est un opus parfaitement abouti, qui rassemble tout ce qu’il y a de mieux dans les précédents et innove avec brio. Aussi bon dans le fond que dans la forme.

Et qui m’inspire le même sentiment qu’en son temps le troisième volet d’une trilogie tout aussi sympathique, celle des Indiana Jones. La même sensation de « réparation » après un épisode 2, « assez en dessous du premier », qui tire non seulement les conséquences des erreurs commises, mais les rattrape en apportant un souffle nouveau, avec des personnages extraordinaires, admirablement interprétés et un humour particulièrement bien dosé.

Alors, attention à la tentation d’étirer la saga trop loin. En même temps, s’il venait à l’idée de Pepper et Tony de « nous faire des petits »…

Ce qui pose la question de l’opportunité d’un épisode quatre, qui pourrait « un peu gâcher le plaisir » comme c’est arrivé pour certains… (surtout si l’attente est trop longue).

D’autant que celui-ci donne, c’est exact, l’envie d’être revu, à peine sorti de la salle. Tant on se demande si on n’a pas loupé quelque chose… ça va à cent à l’heure ! On a vraiment du mal à croire qu’on est resté assis plus de deux heures ! Il faut avoir les yeux et les oreilles partout ! Oui, à mon avis, il faudra ne pas hésiter à le revoir si on veut en profiter au maximum. (Une bonne nouvelle pour la sortie DVD out Blu-Ray, en effet).

Quant à la suite, il est vrai que le personnage est si attachant qu’on a envie de le revoir, c’est sûr. Mais là, il faudra travailler dur sur le scénario pour faire mieux ! Et puis il y a toujours la possibilité de le voir évoluer parmi « ses petits camarades »… même si, son côté cabotin destine notre « homme de fer » à monopoliser le devant de la scène.

Spectaculaire et savoureux !

BANDE ANNONCE




FICHE TECHNIQUE




- Durée du film : 2 h 10
- Titre original : Iron Man 3
- Date de sortie : 24 avril 2013
- Réalisateur : Shane Black
- Scénaristes : Drew Pierce et Shane Black
- Interprètes : Robert Downey Jr, Gwyneth Paltrow, Don Cheadle, Guy Pearce, Rebecca Hall, Stephanie Szostak, James Badge Dale, Jon Favreau et Ben Kingsley
- Directeur photo : John Toll
- Musique : Brian Tyler
- Costumes : Louise Frogley
- Producteur : Kevin Feige
- Distributeur : The Walt Disney Company France

LIENS




- Lien vers site officiel
- Lien vers fiche allociné.fr
- Lien vers fiche imdb.fr
- Lien vers rubrique Unification France


PORTFOLIO



<album|id_article=26427>


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Chut… ! : La critique
Mes jours de gloire : La critique
Sortilège : La critique
Le Cas Richard Jewell : La critique
L’appel de la forêt : La critique
Matrix 4 : Brian J. Smith pour le film de Lana Wachowski
Star Wars - The Mandalorian : Le Making-Of des effets spéciaux (...)
Manifest : Review 2.07 Emergency Exit
Mourir peut attendre : L’affiche IMAX
Jurassic World 3 : C’est maintenant Scott Haze qui se joint (...)
Chut… ! : La critique
Rebel : Tamala Jones & Ariela Barer pour la série Erin (...)
Cthulhu Hack : La critique de Wendigo
Netflix - Bandes annonces : 22 février 2020
Westworld : Nouvelle bande annonce de la saison 3